Articles Tagués ‘Hawaii’

Pour notre avant dernier jour à Hawaii, c’est encore une belle aventure qui nous attend. Nous allons en quelques heures passer du niveau de la mer à une altitude de 4207m !

Gaspard est une nouvelle fois confié à Karen qui est ravie de le retrouver et qui lui a préparé quelques activités car impossible de l’emmener, la différence d’altitude est beaucoup trop élevée pour lui.

N’ayant réservé l’excursion qu’une fois sur place, il ne restait que la compagnie Arnott’s Lodge au départ de Hilo pour nous accompagner. Etant logés de l’autre coté de l’ile, nous avions rendez-vous au niveau de la borne du mile 28 sur Saddle Road, là où commence la route montant au sommet du Mauna Kea.

En chemin, malgré une route en apparence relativement plate, nous sentons que nos oreilles commencent déjà à se boucher, mine de rien, on monte déjà pas mal !

Mauna Kea

A l’arrivée au point de rendez-vous, nous observons la vue et troquons les shorts et t-shirts pour des pulls et pantalons…il fait déjà beaucoup plus frisquet par ici…

Mauna Kea

Après quelques minutes d’attente, notre minibus arrive et nous commençons l’ascension jusqu’au Onizuka Visitor Information Station où nous nous arrêtons une petite heure pour nous acclimater à l’altitude.

Mauna Kea

Nous suivons les conseils de notre guide et partons pour une petite balade aux alentours, une petite montée qui coupe bien le souffle mais qui nous donne l’occasion de prendre quelques jolies photos.

Mauna Kea

Ce ciel bleu est assez incroyable…

Mauna Kea

Mauna Kea

Sur cette photos, quelques anciens cratères et on distingue la route qui serpente jusqu’au sommet…

Mauna Kea

J’ai beaucoup aimé ces plantes, tellement photogéniques avec cette lumière…

Mauna Kea

Encore des petits cratères, des nuages et au fond les pentes du Mauna Loa.

Mauna Kea

Notre ascension reprend, à grands renforts de machage de chewing-gum pour moi (mes oreilles me font souffrir…), après de nombreux virages et un passage en mode 4×4 sur une partie de route non goudronnée, nous passons près d’un endroit appelé « la vallée de la lune » car c’est là que les astronautes d’Apollo se sont entrainés avec leurs engins avant de partir pour leur vrai voyage. Puis nous arrivons au niveau des premiers observatoires astronomiques avec une vue de premier plan sur le télescope Subaru.

C’est assez irréel d’être là…

Mauna Kea

Nous descendons juste a coté du « submillimeter array », cet ensemble de 8 antennes opérées par le Smithsonian Astrophysical Observatory dont les positions peuvent être changées au gré des observations à effectuer.

Mauna Kea

Mauna Kea

Mauna Kea

Nous poursuivons ensuite notre chemin jusqu’au sommet où nous découvrons les autres télescopes.

Mauna Kea

Nous prenons place armés de grosses doudounes (il fait un froid de canard) pour admirer le coucher du soleil. Au loin, derrière les nuages, nous voyons l’ile de Maui.

Mauna Kea

Mauna Kea

Les couleurs sont superbes et le spectacle saisissant…

Mauna Kea

J’ai beaucoup aimé les panneaux demandant aux gens de faire attention aux chutes de glace ! Et oui, en hiver, il neige en haut du Mauna Kea !

Notre guide nous a d’ailleurs raconté venir faire des descentes en snowboard avec ses amis les jours de neige et charger l’arrière d’un camion de neige, conduire jusqu’à la plage et y faire un bonhomme de neige, c’est fou, non ?

Mauna Kea

On mitraille à tout va le coucher de soleil, le spectacle est magnifique…J’ai eu du mal à faire le tri des photos…

Mauna Kea

Mauna Kea

Mauna Kea

Mauna Kea

Cette mer de nuages m’a complètement scotchée…

Mauna Kea

J’ai également réalisé un petit timelapse avec la GoPro mais (pardonnez-moi c’était mon premier) j’ai réglé l’intervalle des prises de vue sur un peu trop long et du coup mon timelapse est super court…Dommage…

Mauna Kea Sunset from surfcity_98 on Vimeo.

Nous sommes ensuite vite redescendus au niveau du « visitor centre » car tous les véhicules doivent avoir quitté le sommet au maximum une heure après le coucher de soleil. Une petite pause chocolat chaud s’impose puis nous nous éloignons de la foule pour une petite séance d’astronomie. Notre guide nous montre les différentes constellations, nous explique comment les natifs naviguaient et se retrouvaient dans le pacifique. C’était très chouette mais la lune était un peu trop brillante ce soir là et « polluait » un peu le ciel.

L’excursion en elle-même était bien magique et tout cela me semble déjà si loin que j’ai presque l’impression de l’avoir rêvée…

C’est ainsi que se termine le récit de notre séjour Hawaiien, c’était complètement extraordinaire d’avoir l’occasion d’y revenir 7 mois après notre premier séjour…Je crois que je suis tombée amoureuse et que cette destination à sa place dans la liste des endroits où retourner encore et encore !

A très bientôt pour la suite de ce voyage un peu fou…prochaine destination : Los Angeles !

Je vous avais promis deux grands moments forts de notre séjour Hawaiien, en voila un dès maintenant: le survol de l’ile en hélicoptère et plus particulièrement du volcan en activité.

Depuis le cours de Mme B. au collège sur les volcans et le visionnage en classe d’une vidéo sur la lave qui s’écoule dans l’océan en formant des coussins, j’attendais le jour où je pourrais voir la lave pour de vrai !

Ce rêve est devenu réalité en ce dimanche matin 3 août…Un petit déjeuner englouti, un petit Gaspard confié aux bons soins de Karen une baby-sitter/maître-nageur et nous voilà parti vers l’aéroport de Kona où se trouve La compagnie Paradise Helicopters qui nous a accompagnés dans ce joli voyage.

Bien équipés de casques avec micros, répartis dans l’hélicoptère en fonction du poids (j’étais malheureusement au milieu), une petite photo souvenir plus tard et il est temps de décoller…Au début, c’est l’aéroport qui s’étend sous nos pieds puis très rapidement de jolies petites maisons…

Tour-du-monde-201435

Nous commençons la balade par un survol des pentes du Mauna Loa et découvrons les anciennes coulées de lave solidifiées qui s’enchevêtrent les unes dans les autres…Impresionnant !

Tour-du-monde-2014-Ben

Magnifiques également, les anciens cratères qui apparaissent telles des pustules teintées de rouge sur les pentes du volcan.

Tour-du-monde-2014-Ben1

Le beau temps est avec nous et nous pouvons aller survoler le cratère du Kilauea, l’autre volcan actif de Big Island qui est en éruption continue depuis 1983.

Un cratère, de la fumée et un point rouge de lave ! Ça y est, nous l’avons vue !

Tour-du-monde-2014-Ben4

Notre pilote nous fait faire plusieurs fois le tour du cratère dans tous les sens histoire que tout le monde en profite bien, gare au mal de l’air…surtout que soudainement il se met à faire très chaud…comment ça c’est normal ? Ah oui, c’est vrai on est au dessus de la lave en fusion !

Tour-du-monde-2014-Ben3

C’est assez incroyable d’assister à ça…Le spectacle est magnifique…

Big Island from above

Direction ensuite le Pu’u’O’o vent où l’activité est la plus forte ces dernières années.

Tour-du-monde-2014-Ben5

Là encore, ça fume, il fait bien chaud et on arrive à apercevoir un peu de rouge sous la fumée…Pas facile à photographier mais je vous promets, il y en avait.

Tour-du-monde-201437

Juste à côté, nous pouvons voir des tubes de lave qui sont des espèces de tunnels avec de la lave qui coule en souterrain. On la voyait vraiment avancer…là encore c’était incroyable de voir ça !

Tour-du-monde-2014-Ben6

Un peu plus loin, du vert, de la fumée…c’est une petite forêt qui est en train de se faire décimer par une coulée de lave.

Tour-du-monde-2014-Ben7

Petit à petit la lave gagne du terrain sur la végétation et notre pilote nous raconte avoir évacué le dernier habitant d’une zone située sur les pentes du volcan la veille du jour où sa maison a brulé, il a tenu jusqu’au bout…

Tour-du-monde-2014-Ben8

Changement de décor, changement de couleurs, nous disons au revoir au volcan pour survoler la région de Hilo. Gros contraste avec l’autre côté de l’île qui est très sec ici c’est on ne peut plus verdoyant. Nous survolons de superbes vallées, des plaines…

Tour-du-monde-2014-Ben9

Tour-du-monde-2014-Ben10

Puis nous survolons la Waipi’o Valley et nous trouvons nez à nez avec ces cascades !

Tour-du-monde-2014-Ben13

Les vallées de la réserve Kohala Forest sont splendides…

Tour-du-monde-2014-Ben12

La côte est également magnifique avec des falaises à couper le souffle…

Tour-du-monde-2014-Ben11

Nous nous arrêtons en haut de la Pololu Valley, l’occasion d’admirer le paysage et de prendre un peu l’air après toutes ces émotions (oui j’ai eu le mal de l’air…) et d’aller visiter Hale Awini une petite maison perdue au fond des bois. Ses propriétaires viennent chasser le sanglier où s’y couper du monde le temps de quelques jours…ça doit être agréable d’être perdus au milieu de la montagne le temps de se relaxer.

Tour-du-monde-201438

Il est temps ensuite de prendre le chemin du retour, nous retrouvons le côté aride de l’île, reconnaissons notre hôtel et survolons les magnifiques plages dont je vous ai parlé dans mon dernier billet…

Tour-du-monde-2014-Ben14

Une bien belle excursion qui nous a permis d’avoir une vue d’ensemble de l’île et surtout de voir de la lave !!!! Alors oui on aurait pu voir la lave de plus près en faisant une randonnée avec un guide, les récits que l’on avait lus donnaient l’eau à la bouche mais il fallait compter de nombreuses heures de marche, de la route et donc faire garder Gaspard bien plus longtemps sans compter que c’est un peu dangereux. Nous avons donc passé notre tour pour cette fois mais je ne dis pas mon dernier mot 😉

Hier, je vous laissais avec des images de plages plein la tête…Avant d’aborder deux autres points forts de notre séjour Hawaiien dans les jours à venir, aujourd’hui partons nous promener du côté de Kona, nager avec un dauphin et admirer l’incontournable spectacle de luau.

Pour tout vous dire, Kona a été la petite déception de notre séjour Hawaiien. Je m’attendais à trouver une ville pleine de charme comme Lahaina à Maui et puis non…peut-être ne sommes nous pas passés au bon endroit…

Nous avons déjeuné dans un restaurant à touristes du bord de mer au cœur d’un mini centre commercial en plein air, nourriture quelconque, service bof bof…pas le meilleur souvenir du séjour.

Kona

Une mention spéciale quand même à la jolie église Moku’aikaua que nous avons visitée au passage.

Kona

Bref vous l’aurez compris, la ville de Kona on aurait pu s’en passer. Nous avons par contre fait connaissance avec une autre Kona, bien plus mémorable, une jolie dauphine avec qui Gaspard et moi avons passé 15 minutes dans l’eau.

Oui je sais, aller voir les dauphins en captivité ce n’est pas bien et c’est vrai que cela n’avait rien à voir avec notre baignade en mer avec les dauphins de Nouvelle-Zélande mais pour Gaspard ça a été le point fort du séjour, il en parlait tout seul dans son lit le soir avant de s’endormir.

Nous avons profité de cette activité au centre Dolphin Quest du Hilton Waikoloa à quelques minutes de notre hôtel. Équipés de gilets de sauvetage et après avoir écouté avec attention les consignes de sécurité, nous voilà dans l’eau avec Kona, une petite fille et son papa et la soigneuse de Kona.

Kona s’approche, nous pouvons la caresser, lui donner à manger et l’admirer de nos grands yeux écarquillés.

Dolphin Swim

Gaspard a eu peur de la toucher et était tour à tour curieux, amusé, excité, surpris, admiratif…

Ça a été un très bon moment pour lui et même s’il n’a pas voulu toucher Kona, il ne voulait pas sortir de l’eau une fois les 15 minutes écoulées ! Il se souvient même encore deux mois après du nom de « son » dauphin.

Dolphin Swim

De jolis souvenirs qu’il risque d’oublier rapidement mais les photos lui rappelleront ces beaux moments.

Autre activité incontournable de tout séjour hawaiien: assister à un spectacle de luau !

Celui-ci commence un peu avant le coucher du soleil et nous a donc permis d’admirer sa descente vers l’océan.

Sunset

La première partie du spectacle est la découverte du cochon qui a cuit à l’étouffée sous terre une partie de la journée. On observe tout un cérémonial pour déterrer le cochon enveloppé dans des feuilles de palmiers.

Luau

Il est temps ensuite de le déguster ce cochon, il était vraiment délicieux ! On peut profiter d’un buffet à volonté le temps du spectacle qui regroupe des musiciens, chanteurs et danseurs. Les danses sont des danses traditionnelles de diverses îles du pacifique et le clou du spectacle est la danse du feu.

Luau

Ce spectacle traditionnellement réservé aux grandes célébrations (mariage, naissance…) a perdu un peu de son âme et est devenu très (trop) commercial mais nous avons néanmoins passé une bonne soirée.

Sur ce, je vous souhaite un bon week-end et vous donne rendez-vous très bientôt pour la suite de nos aventures !

Lors de notre petite semaine sur Big Island, nous avons eu l’occasion de tester quelques plages pour le moins paradisiaques. Petite revue en images de nos préférées.

‘Anaeho’Omalu Beach:

C’est la première plage que nous avons testée puisqu’il s’agissait de celle bordant notre hôtel. C’est une petite bande de sable bordée de palmiers avec d’un coté l’océan et de l’autre d’anciens étangs. Il est possible de louer des kayaks, des stand-up paddles, des palmes, masques et tubas, de partir pour des croisières « coucher du soleil » etc…

Big Island Beaches

Les paysages autour des étangs sont superbes avec des roches volcaniques et la végétation qui créent de magnifiques contrastes de couleurs.

Big Island Beaches

Il faut traverser un petit pont pour arriver jusqu’à la plage.

Big Island Beaches

L’eau est calme et la plage pas trop bondée.

Big Island Beaches

 

Manini’Owali Beach :

La magnifique plage de Manini’Owali se trouve au coeur du parc d’état Kekaha Kai. Nous avons eu un peu de mal à la trouver et avons du faire demi-tour car nous avions loupé la route qui se trouve entre les bornes des miles 88 et 89 sur la Queen Ka’ahumanu Highway.

Pour y accéder, il faut passer à coté de ces adorables petites collines.

Big Island Beaches

Le point de vue situé à quelques kilomètres de la plage laisse peu de doutes quant à la beauté du site…

Big Island Beaches

Sable blanc, eau turquoise, roches volcaniques en toile de fond, le paradis est a Big Island !

Big Island Beaches

L’eau est transparente à souhait, il y a quelques vagues pour les bodyboardeurs, attention donc aux jeunes enfants pour la baignade ! Nous sommes au coeur de la communauté puisque cette plage est très fréquentée des locaux. Nous y étions un samedi et il y avait pas mal de gens, tous très bien équipés avec tentes ou barnums pour se protéger du soleil, chaises longues avec porte-gobelets, musique, bouées de toutes tailles…

Big Island Beaches

L’occasion de découvrir la mode Hawaiienne des bas de bikini tous rikikis, il faut l’avouer très jolis sur les jeunes femmes bien faites mais je crois que je ne me sentirais pas très à l’aise dans un tel maillot.

Big Island Beaches

Je crois que j’aurais pu passer toutes mes vacances là-bas…à regarder la couleur de l’eau si hypnotisante…

Big Island Beaches

 

Hapuna Beach :

La plage de notre dernière matinée Hawaiienne…Une grande plage de sable blanc, quasi déserte, avec là aussi une eau super transparente…

Big Island Beaches

Pas envie de s’en aller prendre l’avion une fois que nous étions là…

Big Island Beaches

J’ai aimé là encore, le contraste des couleurs entre le vert de la végétation et le bleu de la mer…

Big Island Beaches

Une véritable carte postale…

Big Island Beaches

Pour notre deuxième jour à Hawaii, nous avons embarqué de bon matin à bord d’un vol Hawaiian Airlines à destination de Kona sur Big Island. Au lieu de nous rendre à notre hôtel dès l’arrivée, nous avons décidé d’aller explorer un peu le sud de l’île.

En route, les paysages changent du tout au tout d’un instant à l’autre…anciennes coulées de lave, collines verdoyantes, paysages très secs…on en prend plein les yeux !

Nous faisons un premier arrêt au parc national Pu’uhonua O Honaunau. L’entrée dans le parc s’effectue par les terres royales où les chefs et les guerriers vivaient. L’endroit est très calme et paisible. On y aperçoit notre première tortue qui nage dans une petite baie.

Tour-du-monde-20145

Au bout de la langue de terre se trouve le temple Hale o Keawe Heiau construit autour de 1650 et qui contient les ossements de 23 chefs. On peut admirer les superbes sculptures de bois représentant des dieux. On trouve également des huttes et des reproductions de canoës.

On peut également voir le grand mur séparant les terres royales du pu’uhonua lieu où les personnes n’ayant pas respecté le kapu (ancien système social et religieux) venaient se faire laver de leur péchés avant de pouvoir prendre un nouveau départ.

Tour-du-monde-20146

Après cette petite parenthèse historique, nous reprenons la route vers le sud en direction de la plage de Punalu’u. Nous croisons des panneaux indiquant South Point (le point le plus au sud des États-Unis) et la plage de sable vert mais la fatigue se fait sentir, la route est encore longue et la randonnée pour l’atteindre nous semble un peu de trop avec Gaspard. Nous poursuivons donc jusqu’à notre arrivée à Punalu’u où nous sommes accueillis par un bel « Aloha ».

Tour-du-monde-20147

Nous nous dirigeons vers la jolie plage de sable noir et ne tardons pas à apercevoir quelques tortues se prélassant sous le regard des touristes.

Tour-du-monde-20148

Impressionnant de les voir d’aussi près, si calmes et insouciantes de notre présence.
Inutile de vous dire que cette visite a autant enthousiasmé le petit que les grands.

Tour-du-monde-20149

Les paysages autour de Punalu’u sont superbes, contraste entre la verdure, le bleu de la mer et le noir de la lave…on pourrait y rester des heures à regarder l’océan.

Tour-du-monde-201410

Tour-du-monde-201411

Mais il est temps de rentrer se reposer, nous reprenons la route en sens inverse vers le nord donc et traversons à nouveau des paysages hors du commun.

Tour-du-monde-201412

Nous arrivons à Waikoloa sous un magnifique ciel rose plein de promesses, Big Island nous réserve encore de belles surprises !

Tour-du-monde-201413

Je vous en ai déjà parle la, fin juillet nous sommes partis pour de longues vacances, des vacances qui ont duré 50 jours ! Et pendant ces 50 jours, on a fait le tour du monde ! Il n’y a pas eu d’étapes sur tous les continents mais techniquement c’était quand même un tour du monde. Nous sommes partis de Hong Kong vers l’est puis d’est en est, nous sommes revenus à Hong Kong !

Tour-du-monde-2014

La première étape a été un vol pour Séoul où nous avons fait une escale de quelques heures, le temps de prendre quelques photos du Charlie Brown Café où nous avons croisé un Snoopy voyageur, de dîner italien et d’effectuer quelques descentes de toboggan pour Gaspard. La bonne idée à retenir les espaces de jeux dans l’aéroport de Séoul ! L’autre bonne idée : les lunettes correctrices pour remplir les papiers d’immigration 😉

Tour-du-monde-20141

Deuxième vol à destination d’Honolulu… »Quoi ? Encore Hawaii ? » allez vous dire…Oui encore Hawaii, car ça nous a vraiment plu, qu’on n’avait pas eu l’occasion de passer par Big Island et que c’était sur le chemin pour faire le tour du monde. Nous avons une nouvelle fois remonté le temps, départ de Hong Kong en début d’après-midi, arrivée à Hong Kong le même jour mais en fin de matinée 😉

Tour-du-monde-20142

Un tour sur la plage de Waikiki, une baignade, un coup d’œil vers Diamond Head, reprendre une bouffée de ce chouette paysage…

Tour-du-monde-20143

Un coucher de soleil sur la plage, du shopping sur l’artère principale, un petit restau, un bon petit somme et il est temps de continuer le voyage…

Tour-du-monde-20144

Oups pas de mise à jour du blog depuis le 20 juillet…C’est parce que le blog est en vacances enfin plutôt nous sommes en vacances, de longues vacances…qui ont commencé le 31 juillet et se termineront à la mi-septembre.
Si vous me suivez sur Instagram ou sur la page Facebook du blog, vous avez déjà découvert une bonne partie de notre périple qui a commencé à Hawaii, continué en Californie puis à New York pour arriver (à l’heure où je vous écris) à Orlando. Pour la suite, guettez les photos au jour le jour sur les réseaux sociaux.
C’est bien chouette ces longues vacances tous les trois à découvrir ou redécouvrir de bien jolis endroits.

20140824-170842-61722028.jpg

20140824-170843-61723374.jpg

20140824-170844-61724610.jpg

20140824-170843-61723975.jpg

20140824-170845-61725197.jpg

20140824-170845-61725793.jpg

20140824-170842-61722753.jpg