Articles Tagués ‘IFC’

L’événement à ne pas manquer cet été, c’était Harmonic Motion à l’IFC. De début juillet jusqu’au 12 septembre, un gigantesque filet occupait l’atrium du centre commercial pour le plus grand plaisir des petits et des grands,

Ce filet, entièrement crocheté à la main par l’artiste Japonaise Toshiko Horiuchi MacAdam, a fait bien des heureux pendant les vacances. En plus d’être magnifique avec toutes ses couleurs chatoyantes, il était très ludique et même « sportif ». L’accès était gratuit mais il fallait réserver sa place au début par téléphone et par la suite sur internet. Et la réservation de la place n’était pas une mince affaire…les 1ers jours une seule ligne téléphonique saturée dès 9h du matin prenait les appels, puis ils ont augmenté jusqu’à avoir 4 lignes téléphoniques mais même comme ça c’était un vrai parcours du combattant pour réserver… Quant au site internet, c’était presque pire que d’essayer d’acheter des places pour un concert de U2… J’ai quand même eu beaucoup de chance (et beaucoup de patience aussi) et nous avons réussi à y aller deux fois.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre car vu du dessus le filet ressemblait un peu à un trampoline géant mais je n’avais aucune idée de comment on y grimpait. C’est une fois sur place que j’ai compris. Quand on est sous le filet, on peut entrer dans des poches crochetées par une ouverture et là il faut chercher une autre ouverture qui permet de grimper d’un cran jusqu’a ressortir tout en haut. Pour les enfants comme Gaspard, c’était vraiment génial, il grimpait là-dedans comme un petit singe et a fait un certain nombres de tours. Léa, elle a profité des grands poufs posés au sol et je l’ai aussi faite se balancer sur les boules qui pendaient du filet. De mon côté, je me suis aussi bien amusée mais pour tout vous dire, j’avais bien chaud et soif à la fin des 20 minutes règlementaires !

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

On a vraiment adoré Harmonic Motion et on regrette que l’installation ne soit pas restée plus longtemps à Hong Kong. Il semblerait que de telles installations permanentes existent dans des parcs au Japon. A étudier si jamais nous allions refaire un tour au Japon.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

The Observation Wheel - Hong Kong

Depuis quelques mois déjà, une grande roue s’est installée sur le front de mer de Central, non loin de l’embarcadère du Star Ferry. Nous n’avions jusque là pas eu l’occasion d’en faire un tour, c’est maintenant chose faite ! Un samedi en fin d’après-midi, alors que nos visiteurs s’apprêtaient à reprendre leur avion nous nous sommes envolés à 60m dans les airs.

The Observation Wheel - Hong Kong

Pas beaucoup d’attente à signaler, les tickets sont gratuits pour les moins de 3 ans, 50 HKD pour les seniors, 70 HKD pour les 3-12 ans et 100 HKD pour les adultes. Les cabines sont confortables avec sièges rembourrés et la clim’ qui a été bien appréciée…

Au niveau du nombre de tours, on ne savait pas à quoi s’attendre et nous avons été agréablement surpris d’effectuer 4 tours ! Le voyage dure donc une vingtaine de minutes pendant lesquelles on peut admirer la vue sur la baie.

The Observation Wheel - Hong Kong

Fin d’après-midi et donc début du coucher du soleil et de la tombée de la nuit…la bonne heure pour faire des photos…

The Observation Wheel - Hong Kong

La vue sur l’IFC est plutôt sympa…

The Observation Wheel - Hong Kong

On voit bien également les tours de Wanchai et l’avancée des travaux sur le nouveau front de mer où il fera bon se promener une fois les aménagements terminés.

The Observation Wheel - Hong Kong

Et puis plus loin, Causeway Bay et ses tours…

The Observation Wheel - Hong Kong

Kowloon et l’ICC qui se détache par sa hauteur…

The Observation Wheel - Hong Kong

The Observation Wheel - Hong Kong

On peut également observer le ballet incessant des Star Ferries qui vont et viennent entre Central et Tsim Sha Tsui…

The Observation Wheel - Hong Kong

Une belle parenthèse au calme, un bien joli voyage…J’avoue que je retenterais bien de nuit pour admirer les immeubles illuminés. Ca vous dit ?

Retour sur terre, Central Plaza domine Wanchai et semble attaquer les gros nuages noirs…

The Observation Wheel - Hong Kong

Le ciel se fait plus noir et nous finissons la soirée par un petit diner au Red Bar au pied de l’IFC avant de dire au revoir à nos visiteurs.

The Observation Wheel - Hong Kong

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une très bonne année de la chèvre. C’est notre année, elle devrait forcément être bonne, non ? On ne peut pas dire qu’elle commence sous les meilleurs auspices puisque Gaspard est malade et qu’il m’a contaminée c’est donc armée de ma boîte de mouchoirs que je prends mon clavier.

Continuons le petit tour des décorations de cette année avec une visite à l’IFC où nous rencontrons les 12 signes chinois !

Surplombant l’atrium, un énorme et superbe dragon (signe de Gaspard) qui domine les autres animaux.

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

Au sol, un singe, une chèvre, un tigre, un cochon, une vache, un rat et un cheval faits de fleurs sont prêts à prendre la pose avec les visiteurs.

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

Mais cela ne fait que 8 animaux, où sont passés les 4 autres ?

Le lapin et le chien sont dans l’allée sud. C’est marrant je n’imaginais pas le chien en tant que caniche bien toiletté 😉

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

Le serpent et le coq eux sont dans l’allée nord près de l’atrium.

CNY 2015 - Hong Kong - IFC

La petite histoire veut que la sélection des animaux ait été faite par le biais d’une course organisée par l’Empereur de Jade le jour de son anniversaire et que seuls les 12 premiers ont été choisis, l’ordre des signes correspondant à l’ordre d’arrivée de l’animal à la course. Une fois la course achevée les 12 animaux n’apparaissent que lors de leur année et ne peuvent donc être vus ensembles. Cette année l’IFC a voulu recréer le jour de la course et donc la dernière fois que les 12 signes chinois étaient ensembles.