Archives de la catégorie ‘Hong Kong City of Life’

L’événement à ne pas manquer cet été, c’était Harmonic Motion à l’IFC. De début juillet jusqu’au 12 septembre, un gigantesque filet occupait l’atrium du centre commercial pour le plus grand plaisir des petits et des grands,

Ce filet, entièrement crocheté à la main par l’artiste Japonaise Toshiko Horiuchi MacAdam, a fait bien des heureux pendant les vacances. En plus d’être magnifique avec toutes ses couleurs chatoyantes, il était très ludique et même « sportif ». L’accès était gratuit mais il fallait réserver sa place au début par téléphone et par la suite sur internet. Et la réservation de la place n’était pas une mince affaire…les 1ers jours une seule ligne téléphonique saturée dès 9h du matin prenait les appels, puis ils ont augmenté jusqu’à avoir 4 lignes téléphoniques mais même comme ça c’était un vrai parcours du combattant pour réserver… Quant au site internet, c’était presque pire que d’essayer d’acheter des places pour un concert de U2… J’ai quand même eu beaucoup de chance (et beaucoup de patience aussi) et nous avons réussi à y aller deux fois.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre car vu du dessus le filet ressemblait un peu à un trampoline géant mais je n’avais aucune idée de comment on y grimpait. C’est une fois sur place que j’ai compris. Quand on est sous le filet, on peut entrer dans des poches crochetées par une ouverture et là il faut chercher une autre ouverture qui permet de grimper d’un cran jusqu’a ressortir tout en haut. Pour les enfants comme Gaspard, c’était vraiment génial, il grimpait là-dedans comme un petit singe et a fait un certain nombres de tours. Léa, elle a profité des grands poufs posés au sol et je l’ai aussi faite se balancer sur les boules qui pendaient du filet. De mon côté, je me suis aussi bien amusée mais pour tout vous dire, j’avais bien chaud et soif à la fin des 20 minutes règlementaires !

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

On a vraiment adoré Harmonic Motion et on regrette que l’installation ne soit pas restée plus longtemps à Hong Kong. Il semblerait que de telles installations permanentes existent dans des parcs au Japon. A étudier si jamais nous allions refaire un tour au Japon.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

Dans un peu plus d’un mois c’est Halloween, dans trois mois c’est Noël mais c’est de Pâques que je vais vous parler. Non non je ne suis pas du tout décalée…

Fin mai, le 31 très exactement, Gaspard, Léa et moi sommes allés passer l’après-midi à Disneyland Hong Kong et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que les décorations de Pâques étaient encore installées (c’était le dernier jour en fait).

Il s’agissait de découvrir tous les oeufs de Pâques disséminés dans le parc.

Dès l’entrée dans le parc, j’ai vu Duffy, Shelly May et Gelatoni, Joie et Tristesse et Tic et Tac.

Hong Kong Disneyland

Sur Main Street USA, j’ai aussi très vite repéré Pluto, Dingo, Donald, Daisy, Mickey et Minnie ainsi que Mike et Sully. Mais j’ai loupé celui de Baymax.

Hong Kong Disneyland

Ensuite, nous avons croisé les 7 Nains, puis Dark Vador et les Stormtroopers, C3PO, R2D2 et BB8.

Hong Kong Disneyland

Dans Fantasyland, Alice, le chat et le lapin blanc étaient près du manège des tasses.

Hong Kong Disneyland

Le Chapelier Toqué, Tweedle Dee et Tweedle Dum étaient aussi de la partie ainsi que Bourriquet, Winnie l’Ourson et Porcinet. Il me manque Tigrou, Olaf, Maman Gourou et Petit Gourou, Mickey Apprenti Sorcier et la fée Clochette.

Hong Kong Disneyland

Dans Toy Story Land, la récolte fut bonne avec Lotso, les Aliens, Woody et Jessie.

Hong Kong Disneyland

Mais aussi Bayonne, Rex et Buzz. Là je les ai tous eus. A Mystic Point, j’ai trouvé Albert le Singe.

Hong Kong Disneyland

Ensuite du côté de Grizzly Gulch, Il y avait Rocky, Lucky le chien, Mother Lode et Nugget (j’avoue que je ne sais pas d’où ils viennent…).

Hong Kong Disneyland

Dans Adventureland, Simba, Timon et Pumba veillaient sur l’entrée du spectacle du Roi Lion mais je n’ai malheureusement pas réussi à trouver Nemo et Dory.

Hong Kong Disneyland

Pas mal quand même comme récolte ! J’ai bien aimé chercher les oeufs, il faut vraiment regarder partout pour ne pas les louper !

Pour finir quelques photos de Main Street en fin d’après-midi, les couleurs étaient magnifiques et puis un morceau du char de Lilo et Stitch et Gaspard et Léa qui prennent la pose.

Hong Kong Disneyland

Hong Kong Disneyland

Depuis on y est retournés, on a rencontré Chewbacca et R2D2 et on a vu la magnifique parade de nuit que je vous montrerai en vidéo (quand j’aurai fait un joli montage).

La semaine dernière, histoire de faire venir le printemps qui tarde à pointer le bout de son nez cette année, je suis allée faire une petite visite au Hong Kong Flower Show à Victoria Park. Cette année, j’ai été moins impressionnée par les réalisations géantes en fleurs, j’ai meme l’impression qu’il y en avait moins que les années précédentes mais j’aime toujours autant les compositions florales réalisées par différents clubs, associations et écoles d’art floral.

Suivez-moi, c’est parti pour une visite haute en fleurs et en couleurs !

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Fidèles clients de La Crêperie depuis l’ouverture du premier restaurant à Wanchai, nous les avons suivis à l’ouverture du second à Sheung Wan. Quand l’opportunité nous a été offerte de tester le dernier né à Causeway Bay, ouvert il y a juste un peu plus d’une semaine, nous n’avons pas hésité une seconde !

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

A notre arrivée, nous étions accueillis par Yann, le directeur des 3 restaurants, qui nous a installés à une table ronde près de la baie vitrée. Vue sur Lockhart Road depuis le huitième étage de cet immeuble tout neuf mais surtout vue sur toute la salle. Nous avons donc pu admirer à loisir la décoration flambant neuve du restaurant. La disposition de la salle, pouvant accueillir jusqu’à 50 couverts, est similaire à celle de Wanchai mais avec plus d’espace, on respire mieux ! Côté décoration, on retrouve les éléments typiquement marins et bretons comme des hublots aux murs, une bouée de sauvetage, de grands cadres avec des photos de phares et de bateaux, un poteau entièrement recouvert de corde, une superbe maquette de bateau…que du beau qui met dans l’ambiance ! Les banquettes bien confortables en cuir bleu, blanc et rouge ajoutent à l’aspect chaleureux des lieux. Et pour parfaire le tout, les salières et poivrières en forme de phares et les bols personnalisés décorent les tables.

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

C’est bien beau tout ça mais qu’est-ce qu’on mange ? Yann nous présente le menu, non sans nous avoir proposé de commencer par un petit quelque chose à boire, grossesse oblige ce sera jus de pommes pour moi, quant à Benoit une bolée de cidre brut breton fera son bonheur ! On jette un œil sur les entrées principalement tournées vers les produits de la mer (blinis au saumon, soupe de poisson, palourdes, huîtres entre septembre et mars) , les salagalettes (salades servies sur une galette) et les autres plats (moules frites et divers plats à base de pâtes) mais ici c’est une crêperie et ce sont donc les galettes et crêpes qui nous intéressent !

Nous avons nos préférées: la complète ou la bigoudène (complète avec un légume) lorsque nous prenons le menu déjeuner, la roquefort (roquefort, steak haché et tomates fraîches) ou les poulains (avec du fromage à raclette) lorsque nous venons pour le dîner. En ce moment, il y a un menu spécial dans le cadre du French Gourmay  et c’est par ces nouvelles galettes que nous nous laissons tenter.

Benoit opte pour la complète deluxe qui est une galette complète avec de la pâte de truffe noire. Dès l’arrivée de la galette sur la table, l’odeur de la truffe vient titiller nos narines et au goût c’est vraiment une réussite ! On la verrait bien à la carte toute l’année la complète deluxe !

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

De mon côté, je craque pour la canette qui contient de l’emmental, du confit de canard, une fondue de poivrons et de la gelée de piment d’Espelette. C’est là aussi un vrai régal ! Les poivrons fondent dans la bouche, le confit de canard est délicieux…Je suis très contente de mon choix.

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

Pour finir sur une note sucrée, Benoit opte pour une crêpe à la confiture de chez Alain Milliat et moi pour la Plougastel avec ses fraises fraîches, sa boule de glace et sa chantilly. Ce sont encore de très bons choix qui nous changent des traditionnelles beurre-sucre, nutella ou encore caramel au beurre salé que l’on prend d’habitude.

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

Bref, vous l’aurez compris, nous sommes fans de La Crêperie ! Et même pour tout vous dire, on y trouve les crêpes meilleures que dans une crêperie située sur les remparts de St Malo et dont on taira le nom…Si vous êtes en manque de crêpe et de Bretagne, n’hésitez pas, c’est vraiment une valeur sûre !!!

La Crêperie Causeway Bay - Hong Kong

 

La Crêperie Causeway Bay
8/F, The L Square,
459-461 Lockhart Rd. Causeway Bay
+852 2898 7123

Les autres adresses:

La Crêperie WanChai
1/F, 100 Queen’s Road East, Wanchai
+852 25299280

La Crêperie Sheung Wan
G/F, 69 Jervois Street,
Sheung Wan
+852 26794666

Repas offert par le restaurant mais vous l’aurez compris nous sommes des habitués et j’en aurais dit autant de bien sans celà.

The Observation Wheel - Hong Kong

Depuis quelques mois déjà, une grande roue s’est installée sur le front de mer de Central, non loin de l’embarcadère du Star Ferry. Nous n’avions jusque là pas eu l’occasion d’en faire un tour, c’est maintenant chose faite ! Un samedi en fin d’après-midi, alors que nos visiteurs s’apprêtaient à reprendre leur avion nous nous sommes envolés à 60m dans les airs.

The Observation Wheel - Hong Kong

Pas beaucoup d’attente à signaler, les tickets sont gratuits pour les moins de 3 ans, 50 HKD pour les seniors, 70 HKD pour les 3-12 ans et 100 HKD pour les adultes. Les cabines sont confortables avec sièges rembourrés et la clim’ qui a été bien appréciée…

Au niveau du nombre de tours, on ne savait pas à quoi s’attendre et nous avons été agréablement surpris d’effectuer 4 tours ! Le voyage dure donc une vingtaine de minutes pendant lesquelles on peut admirer la vue sur la baie.

The Observation Wheel - Hong Kong

Fin d’après-midi et donc début du coucher du soleil et de la tombée de la nuit…la bonne heure pour faire des photos…

The Observation Wheel - Hong Kong

La vue sur l’IFC est plutôt sympa…

The Observation Wheel - Hong Kong

On voit bien également les tours de Wanchai et l’avancée des travaux sur le nouveau front de mer où il fera bon se promener une fois les aménagements terminés.

The Observation Wheel - Hong Kong

Et puis plus loin, Causeway Bay et ses tours…

The Observation Wheel - Hong Kong

Kowloon et l’ICC qui se détache par sa hauteur…

The Observation Wheel - Hong Kong

The Observation Wheel - Hong Kong

On peut également observer le ballet incessant des Star Ferries qui vont et viennent entre Central et Tsim Sha Tsui…

The Observation Wheel - Hong Kong

Une belle parenthèse au calme, un bien joli voyage…J’avoue que je retenterais bien de nuit pour admirer les immeubles illuminés. Ca vous dit ?

Retour sur terre, Central Plaza domine Wanchai et semble attaquer les gros nuages noirs…

The Observation Wheel - Hong Kong

Le ciel se fait plus noir et nous finissons la soirée par un petit diner au Red Bar au pied de l’IFC avant de dire au revoir à nos visiteurs.

The Observation Wheel - Hong Kong

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

Jusqu’au 17 mai, le street-artiste français Invader s’expose à PMQ. Petit clin d’oeil aux autorités Hong Kongaises qui avaient « nettoyé » quasi toutes les oeuvres installées lors de son dernier passage en janvier 2014, l’exposition s’appelle « Wipe out ».

Dans la cour de PMQ, le visiteur est accueilli par deux space invaders qui se font miroir, un panneau de directions et en géant sur la façade de Qube la salle où est installée l’exposition le nom de l’exposition façon mosaïque.

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

A l’intérieur de la salle de nombreuses oeuvres sont exposées comme cet ensemble tout en rouge et or (rappelant la culture chinoise ?).

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

On y retrouve une version en mosaïque de « Wipe Out » dont j’aime beaucoup le choix des couleurs.

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

Il faut prendre du recul pour apprécier cet ensemble d’oeuvres en rubick’s cubes à sa juste valeur.

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

Plus loin, on trouve des reproductions d’oeuvres installées dans diverses villes du monde entier accompagnées de leur carte d’identité comprenant une photo in-situ, des informations sur la localisation, le nombre de carrés de mosaïques utilisés, la taille des carrés et la date de pose.

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

La panthère rose originale est située à Paris ! On découvre également des tableaux lumineux animés et un espace est dédié à ces machines qui distribuent des autocollants en échange de 5 HKD. Inutile de vous dire qu’avec Gaspard m’accompagnant, j’ai du faire du change et acheter quelques autocollants !!

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

On arrive ensuite dans la partie regroupant les reproductions des oeuvres installées à Hong Kong en janvier 2014 et « nettoyées » par le gouvernement. Princess Peach fait partie du lot.

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

Ainsi que Hong Kong Phooey installé ici avec en arrière plan une photo de son emplacement original. Une note invite les visiteurs à prendre la pose en sa compagnie mais pas facile facile que Gaspard prenne la bonne position 😉

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

On continue toujours avec les reproductions d’oeuvres « nettoyées »… Je me souviens à l’époque en avoir aperçu quelques unes et au moment où j’avais voulu retourner les photographier, elles avaient disparu…Dommage…

Wipe out by Invqder @ PMQ - Hong Kong

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

A l’extérieur, dans la cour du bas, se trouve « Fighting Spirit », une sculpture de Bruce Lee pixellisé…

Wipe out by Invader @ PMQ - Hong Kong

L’artiste a promis une nouvelle invasion lors de son passage…J’ai déjà aperçu quelques photos sur Instagram, il va falloir que je parte à la recherche de ces nouvelles oeuvres…

 

Hong Kong

Non malgré les apparences le blog n’est pas mort: de la visite pour le nouvel an Chinois, une espèce de grippe qui nous a mis à plat Gaspard et moi, une mauvaise nouvelle de la part de notre propriétaire qui a décidé d’habiter notre appartement et donc de nous mettre à la porte au milieu de notre bail, un nouvel appartement à chercher et à trouver un déménagement à organiser, une grosse flemme et voilà comment je m’absente si longtemps de cet espace…

Le rythme risque de rester très aléatoire encore quelques temps puisque le déménagement est prévu pour le 10 avril, qu’il nous reste encore une tonne de choses à faire d’ici là, qu’en plus ce sont les vacances de Pâques et qu’à partir du 16 nos prochains visiteurs arrivent.

Mais je me devais de prendre mon clavier ce matin parce qu’aujourd’hui, ça fait 8 ans…8 ans que j’ai débarqué à Hong Kong accompagnée de mes grosses valises pour retrouver Benoit qui était là depuis début février.

1er avril 2007 —-> 1er avril 2015…8 ans…8 ans qui sont passés à la vitesse de la lumière, qui n’ont pas été toujours faciles, qui nous ont apportés plein de chouettes découvertes, d’amis pour la vie, de voyages inoubliables, 2 mariages si différents et si extraordinaires, 1 bébé qui devient un grand garçon…

Au début, on partait seulement pour quelques années 2 ou 3…et puis 8 ans après, nous sommes toujours là ! Pour combien de temps ? Aucune idée…on verra, au gré des opportunités professionnelles et des envies…les choses peuvent changer tellement rapidement. Pour l’instant, on en profite, on est bien ici. On verra ce que la suite nous réserve, en attendant je continue à partager avec vous nos aventures (même si c’est parfois avec un peu (beaucoup) de décalage…).