Articles Tagués ‘Trek’

Pour conclure notre trek au Népal, nous passons une journée et demie à Kathmandu. Rude retour à la réalité que de finir le trek par Kathmandu, peut-être aurions-nous du commencer par là ?
On commence par un dal bat en compagnie d’Himlal, Tikaram et Kumar : dernier repas avec nos compagnons de voyage avant de se dire au revoir.

Nepal Ju avril 2010_31

Nepal Ju avril 2010_3

Puis, on se promène dans Thamel, le quartier touristique de Kathmandu où se trouvent toutes les agences de trek, des magasins de souvenirs, des magasins d’articles de trek vendant tous des contrefaçons, des hôtels, bars et restaurants et où le soir venu les dealers vous abordent en pleine rue.
Nous décidons ensuite d’aller visiter le temple des singes. Comme si nous n’étions pas suffisament fatigués de notre trek, nous voilà en train de monter une longue volée de marches.

Nepal Ju avril 2010_32

Le temple est plutôt joli, dommage par contre que les travaux de rénovation ne soient pas terminés et je prends pas mal de photos.

Nepal Ju avril 2010_33

Nepal Ju avril 2010_35

Nous dénichons un bar avec une terrasse histoire de se reposer au calme avant de retourner vers Thamel où nous dinerons dans un restaurant thaï qui sert un curry délicieux…

Nepal Ju avril 2010_34

Nepal Ju avril 2010_36

Le Lendemain, notre dernier jour au Népal, le réveil se fait assez matinal. Et oui, nous avions pris l’habitude de nous lever très tôt et donc malgré la fatigue, la grasse matinée nous boude. Nous décidons donc de commencer par une balade dans la ville sur un itinéraire du Lonely Planet. Vieilles maisons, temples, jolies statues sont au programme mais aussi des étals de marché, des bouibouis et la misère…L’impression que rien n’est géré dans la ville, que chacun fait ce qu’il veut, que l’on est dans un bazar sans nom…

Nepal Ju avril 2010_37

Nepal Ju avril 2010_38

Nepal Ju avril 2010_39

Nepal Ju avril 2010_310

Nepal Ju avril 2010_311

Pour déjeuner, nous testons le Thamel House Restaurant qui sert le meilleur dal bat de la ville d’après Himlal et qui est listé dans le Lonely Planet. Nous prenons le menu dégustation et ne sommes pas déçus du résultat, tout est délicieux !!!

Nepal Ju avril 2010_312

Après ça, nous décidons d’aller visiter le temple Bodnat situé un peu en dehors du centre. Nous prenons un taxi pour y aller et apprécions la conduite népalaise ainsi que les rencontres effectuées en cours de route: nous avons croisé quelques vaches en pleine ville en plein milieu de la route !!
Le temple est vraiment joli avec la stupa, les drapeaux de prières et les moulins à prières qui en font tout le tour. Il est possible d’en faire le tour à pieds au niveau de la route mais aussi un niveau plus haut.

Nepal Ju avril 2010_313

Nepal Ju avril 2010_314

Nepal Ju avril 2010_315

Il est ensuite temps de dire au revoir à Alexandre qui part prendre son avion pour Paris. Nous décidons pour finir l’après-midi d’aller visiter Durbar Square. La place et les batiments sont vraiment beaux mais rien n’est entretenu et c’est bien dommage. Il y a des chiens errants partout, des enfants qui transportent des brouettes de sable ou de briques…Quel contraste entre Kathmandu et Hong Kong !!!

Nepal Ju avril 2010_316

Nepal Ju avril 2010_317

Nous repassons à l’hôtel avant de partir pour l’aéroport et quelle n’est pas notre surprise quand nous voyons Alex revenir alors qu’il devrait être sur le point de décoller !!! Pas de chance pour lui, il ne peut pas rentrer sur Paris à cause du volcan Islandais au nom imprononçable…c’est une semaine supplémentaire qu’il va devoir passer à Kathmandu avant de pouvoir enfin regagner la France.
De notre côté, nous avons eu environ 2 heures de retard à cause d’un orage mais sommes arrivés à bon port sans problèmes.
Bizarre impression que de se retrouver à Hong Kong après deux semaines de tel dépaysement…Troquer les montagnes, l’air pur et les yaks contre la ville, la pollution et les bus, ça fait un choc !! Mais il faut avouer qu’après deux semaines, je suis contente de ne pas avoir à refaire mon sac tous les matins, de retrouver mon matelas et ma salle de bain et de redevenir carnivore !!! 😉
Bilan de ces deux semaines: ce voyage m’a beaucoup plu, je m’attendais à ce que ce soit beaucoup plus dur physiquement mais j’ai plutôt bien tenu le choc (il n’y a que l’ascension du Tsergo Ri que je n’ai pas terminée), nous n’avons pas eu d’ampoules, ni de douleurs (à part les genoux à la descente). On s’est plutôt bien habitués à l’absence de confort et aux conditions d’hygiène rudimentaires ce qui changeait quand même de nos vacances habituelles qui ne sont pas vraiment en « routard ». Nous avons vu des paysages magnifiques, des gens magnifiques également, des fleurs en abondance et aux couleurs éclatantes, des animaux plus beaux les uns que les autres (yaks, chevaux, singes)…bref je crois que je suis prête à repartir !!
Publicités

Après une bonne nuit et un copieux petit déjeuner, nous voilà prêts à attaquer notre avant-dernière journée de marche, ça passe vite !

100NCD90_218

Nous traversons le village de Kutumsang et avons droit presque tout de suite à une petite montée, suivie d’une longue descente qui nous permet d’admirer les paysages de cultures en terrasses environnants. Nous croisons des enfants, un hameau et enfin traversons un charmant village avant d’attaquer une autre belle montée !!!

100NCD90_219

100NCD90_220

Belle montée suivie d’une descente tout aussi belle sur un chemin de terre et cailloux où il faut faire attention à ne pas tomber. Un autre village, d’autres terrasses, une autre descente bien éprouvante et c’est l’heure de la pause déjeuner.  

Nepal Ju avril 2010_22

100NCD90_221

100NCD90_222

Il nous faut prendre des forces car Himlal nous annonce une bonne montée avant d’atteindre Chisopani.

100NCD90_223

Nepal Ju avril 2010_23

Et en effet, il n’avait pas tort !! La montée est bien raide, nous empruntons un raccourci bien plus raide que la route, il s’agit d’un chemin de terre très pentu avec des sortes de marches en terre très hautes à monter. Nous l’avalons en un temps record malgré la chaleur et la fatigue et arrivons de bonne heure à Chisopani où nous prenons nos quartiers au lodge. Dernier lodge du séjour, un peu déçue car on sent qu’à Chisopani on se rapproche de la ville, les batiments sont tous en dur et notre lodge même si l’on a la chance d’avoir notre salle de bain et nos toilettes privatifs manque du charme des lodges plus rudimentaires et rustiques. J’aurais préféré finir sur une note plus authentique… Uno, Everest et Pringles sont bien évidemment de la partie pour ce dernier soir à la « campagne » et nous enrolons également Himlal et Kumar pour une partie pleine de fous rires.

Nepal Ju avril 2010_24

Une dernière nuit dans les duvets et sacs à viande, un dernier matin à refaire le sac et c’est parti pour la dernière matinée de marche. Ca commence fort par une belle montée que j’attaque doucement car je suis à peine réveillée et ensuite c’est de la descente sur tout le trajet. Progressivement on observe la transition entre campagne et ville, plus de monde, les gens habillés différemment…jusqu’à l’arrivée à Sundarijal où un minibus nous guettait pour nous conduire à Kathmandu toute proche où de nouvelles découvertes nous attendaient…mais ceci est une autre histoire !

Nepal Ju avril 2010_25

Cette dernière matinée a été la moins intéressante de tout le séjour, l’arrivée le long d’une conduite d’eau défraichie n’étant pas des plus agréables 😉

Se lever le matin et voir que tout est recouvert de neige a été l’une des bonnes surprises du séjour ! A cette saison, il n’est pas exclu qu’il neige mais ce n’est pas garanti non plus ! La couche de neige a ajouté une bonne dose de magie à cette matinée ! Au programme de la journée, le passage du col de Laurebina la à 4610 m et ensuite de la descente jusqu’à Gopte…enfin de la descente pas tout le temps, hein 😉

100NCD90_210

Donc en ce début de matinée, nous avons marché dans la neige en montée jusqu’au col. En chemin, nous croisons plusieurs des lacs sacrés de la région de Gosaikund, certains sont en partie voire totalement gelés !

100NCD90_211

100NCD90_212

100NCD90_213

Au niveau du col, un petit promontoire avec monument de pierres et drapeaux de prières constitue le lieu idéal pour une petite séance photo.

100NCD90_214

Après le col, une longue longue descente nous attend jusqu’au déjeuner dans un lodge près de l’endroit où un avion Thai Airlines s’est crashé il y a quelques années. La descente dans la neige fondante n’est pas évidente, il faut éviter les glissades et le mal aux genoux commence à se faire sentir.

100NCD90_215

L’après-midi alterne montées et descentes à flanc de montagne jusqu’à notre arrivée à Gopte dans le lodge le pire de tout notre séjour ! La seule chose agréable la douche avec sol en bois à la manière d’un hamman enfin quand je dis douche c’était encore une fois bassine d’eau chaude !! Autrement au niveau des chambres, la propreté laissait vraiment à désirer et le dessous des lits abritait le stock de bois et sûrement quelques bestioles…le guide pour ne pas arranger la situation, nous a parlé de poux sur les matelas…inutile de vous dire que ça me grattait de partout 😉
On a failli être intoxiqués au fioul et au CO2…et il semblerait qu’au petit déjeuner l’un d’entre nous ait mangé une pancake tombée à terre dans les résidus de fioul de la veille et soigneusement ou pas essuyée par la cuisinière…

Nepal Ju avril 2010_2

Après une nuit encore bien agitée, là aussi on a eu un bel orage et on a pu profité des ronflements de toute la collectivité, nous avons repris la route en direction de Kutumsang
Des montées, des descentes, des montées, des descentes…voilà le programme de la journée !!!

100NCD90_216

100NCD90_217

Le lodge est plutôt sympa avec une douche propre qui me permet enfin de ma laver les cheveux après 3 jours sans. Oui j’ai évité de le faire à la bassine d’eau chaude car j’avais peur de manquer d’eau et de ne pas pouvoir bien rincer le shampoing 😉 Il dispose d’une grande terrasse où nous décidons de diner après le traditionnel UNO mais nous finissons le repas à la lampe frontale une fois la nuit tombée. Suite au diner, comme c’est le nouvel an Népalais, nous avons droit à une part de gâteau et un verre offert par les propriétaires du lodge. L’ambiance est sympa, Kumar notre porteur joue un peu de musique et les guides et porteurs présents l’accompagnent en chantant.

Nepal Ju avril 2010_21

La soirée ne s’éternise pas car tout le monde est bien fatigué et doit se reposer pour attaquer la suite des festivités !

J’espere que vous n’en avez pas trop marre car apres ces quelques jours de pause, c’est reparti pour le Nepal et ce n’est pas encore fini…On reprend donc la ou on s’etait arrete a savoir la nuit a Thulo Syabru apres avoir dine de pates a la sauce fluo !

100NCD90_2

Nepal Ju avril 201023

Après un bon petit déjeuner avec les meilleurs pancakes du séjour nous entamons notre marche du jour et ça commence fort car dès la sortie du village déjà tout en pente c’est une belle montée qui nous attend sur un terrain pas des plus faciles car nous sommes en forêt sur un chemin de terre creusé par les pluies donc nous avançons vraiment dans un goulet.

100NCD90_21

Une fois arrivés en haut, on croit que c’est fini mais non une autre montée encore plus éprouvante nous attend. Cette fois au départ dans la forêt style pinède puis sur un espace plus dégagé fleuri de rodhodendrons.

100NCD90_22

A l’arrivée en haut, Himlal nous félicite car il avait prévu qu’on déjeune là mais il est encore bien trop tôt, nous avons avalé le dénivellé à vitesse grand V !

100NCD90_23

Nepal Ju avril 201024

Nous marchons donc jusqu’à Tsing Gompa (là où nous aurions du nous arrêter dormir) où nous déjeunerons au Red Panda Lodge. Mais pour arriver à Tsing Gompa, nous devons traverser une forêt que nous appelons la forêt magique tellement c’était beau. Les arbres recouverts de mousse, une odeur de pinède, des rododendrons partout, la lumière qui filtrait à travers les arbres…c’était tout simplement incroyable !!!

100NCD90_24

Le village de Tsing Gompa est lui aussi magnifique, beaucoup plus petit que Thulo Syabru mais avec de nombreux rododendrons et un paysage très différent.

100NCD90_25

Nepal Ju avril 201025

Nepal Ju avril 201026

Nepal Ju avril 201027

Comme nous étions en avance sur l’horaire, nous avons allongé l’étape et marché jusqu’à un petit hameau constitue de deux lodges. La marche s’est surtout faite en forêt, un peu de montée mais pas trop et encore des paysages magnifiques…

100NCD90_26

Nous sommes arrivés au lodge assez tôt et pour la première fois du séjour, il ne disposait pas de douche solaire !!! La toilette s’est donc faite à l’ancienne avec la bassine d’eau chaude ! Comme nous avions fini relativement tôt, nous avons pu profiter du soleil pour lire à l’extérieur jusqu’à ce que le froid se fasse sentir.

Nepal Ju avril 201028
Ce soir là comme à notre habitude, nous avons joué au UNO puis après le diner pour laisser la place à table aux derniers voyageurs arrivés à la nuit, nous avons profité de la chaleur du poële.
Le lendemain matin, nous attaquions l’étape qui allait nous emmener jusqu’à Gosaikund et ses lacs sacrés, là où nous allions passer la nuit la plus haute. Après un bout de chemin en montée mais quand même pas trop dur jusqu’à Lauribina Yak, c’est une belle montée qui nous attendait, j’ai eu du mal et l’altitude se faisait bien sentir !

100NCD90_27

100NCD90_28

La suite était censée être plate mais il s’agissait d’un plat Népalais c’est à dire avec quand même un peu de dénivellé 😉 Enfin ça valait le coup car l’arrivée sur les lacs était grandiose, le spectacle était superbe !!

100NCD90_29

Après un déjeuné au soleil et une petite sieste réparatrice, nous avons fait le tour du lac situé au pied du village de Gosaikund. Himlal notre guide a été assez courageux pour se baigner !!! La baignade dans les lacs sacrés de Gosaikund est requise pour purifier les pêchés, pour ma part, je les ai gardés 😉

Nepal Ju avril 201029

Nepal Ju avril 201030

Notre lodge était bien rempli le soir et l’ambiance était vraiment sympa. Par contre, ici pas de douche solaire mais pas non plus de bassine d’eau chaude…vive les lingettes !! Au moment de se coucher, un orage énorme a éclaté et j’avoue que je n’étais pas rassurée, il faisait très froid (bonnet de rigueur pour dormir), les rideaux bougeaient dans la chambre à cause du vent et même une des gourdes posée sur le rebord de la fenêtre est tombée !! Mon sommeil n’a pas été très profond ni réparateur et quand Benoit s’est levé dans la nuit pour faire un tour dans la cabane au fond du jardin et qu’il est revenu en disant qu’il y avait de la neige, j’avoue que j’étais bien contente 😉 et que j’avais hâte d’être au lendemain matin !!!

Après 4 jours de montée, voici l’heure d’attaquer la descente et de rebrousser chemin pendant une journée et demie avant de bifurquer sur une autre vallée. La descente a été plus facile au niveau du souffle mais plus éprouvante au niveau des genoux et des chevilles qu’il fallait faire attention à ne pas blesser.

Nepal Ju avril 201014

Le premier jour de descente, nous avons en fait effectué le trajet d’un jour et demi de montée puisque nous sommes allés de Kyanjin Gompa jusqu’à Lama Hotel. Nous avons traversé les mêmes paysages qu’à la montée mais c’était tout de même agréable et on repère toujours des choses que l’on n’a pas vu la première fois.

Nepal Ju avril 201015

A Lama Hotel, nous avons dormi dans un autre lodge que celui de l’aller mais qui était vraiment sympa, nous avions des chambres immenses et une vue agréable sur le village. Il y avait même quelques singes dans la forêt à l’arrière du lodge.
J’ai pris quelques photos de la salle commune et de la cuisine dont j’aime beaucoup l’âtre.

Nepal Ju avril 201016

Le lendemain, nous avons continué la descente pendant toute la matinée jusqu’au hameau de Landslide lodge où nous nous sommes arrêtés déjeuner. Nous avons ensuite joué les équilibristes sur un petit pont de bois histoire d’aller toucher l’eau d’une source chaude qui jaillit dans le coin.

Nepal Ju avril 201017

C’est ensuite une belle montée qui nous attendait jusqu’à un petit « bar » où nous avons fait une pause bien méritée. Après avoir croisé un monsieur qui tissait du bambou, la balade a été assez facile avec du faux plat et de la descente qui nous a amenée sur un long pont sur lequel j’avoue que je n’étais pas très rassurée.

Nepal Ju avril 201018

Nepal Ju avril 201019

101NCD902

Après le pont, place de nouveau à la montée jusqu’au village de Thulo Syabru. Le village est superbe et nous croisons de nombreuses personnes en habits traditionnels qui se rassemblent à l’occasion des funérailles de l’un des habitants du village. Les cérémonies dureront jusqu’aux alentours de 21h, heure à laquelle ils ont traversé le village en procession et en musique avec des torches enflammées pour chasser l’esprit du défunt.

Nepal Ju avril 201021

Nepal Ju avril 201022

101NCD903

Ce soir là, c’est lodge grand luxe, chambres à l’étage, douche bien chaude et assez propre et nous avons même une petite salle à manger privée à côté des chambres. Nous commençons notre rituel thé / UNO puis Pringles / Everest (la bière locale) à l’extérieur au rez de chaussée avec la vue sur les cultures en terrasse mais rapidement le froid et la nuit tombante nous font nous réfugier à l’étage où nous continuons à jouer au UNO en attendant le diner. Diner dont nous nous souviendrons puisque nos pates à la sauce tomate fromage ont un aspect assez peu apétissant avec leur couleur rose fluo !!! Les beignets aux pommes quant à eux nous ont régalés 😉

Nepal Ju avril 201020

Après une nuit assez difficile pour ma part, c’était probablement dû à l’altitude, il a fallu se lever très tôt pour partir faire une excursion jusqu’au sommet du Tsergo Ri à 5000m. Aller-retour dans la journée soit 1200m de dénivellé en montée puis 1200m de dénivellé en descente sans compter que ça ne fait pas que monter ou que descendre !
100NCD9019 Benoit, Alexandre et moi sommes partis avec Himlal pendant qu’Eric qui n’était pas très en forme a préféré se promener autour de Kyanjin Gompa dans la vallée glaciaire.
Nepal Ju avril 201012 Le premier quart d’heure était assez facile, on a croisé un joli cheval puis franchit une rivière à gué avant d’attaquer la montée…montée assez raide pendant environ une heure, j’ai pas mal souffert…c’était ensuite plus facile, plus plat à flanc de montagne pendant bien 3/4 d’heure avant de devoir grimper un bon mur le long de bergeries.
100NCD9020
Ensuite c’était de nouveau assez plat pendant tout un long moment avant encore d’arriver sur un mur. C’est là que j’ai décidé d’abandonner car j’étais vraiment très fatiguée, j’avançais à la vitesse d’un escargot et je me sentais oppressée au niveau pulmonaire. Je me suis donc trouvé un petit coin sympa, adossée le long d’un rocher face aux montagnes enneigées, pour me reposer le temps que ces messieurs poursuivaient leurs efforts.
100NCD9021
Ils ont été partis 3 heures mais ça va, je ne me suis pas ennuyée, quelques personnes sont passées et toutes se sont arrêtées pour échanger quelques mots avec moi et vérifier si je n’étais pas en difficulté.
Et donc pendant ces 3 heures, mes comparses en ont bien bavé…Ils m’ont d’ailleurs confié avoir failli abandonner eux aussi à la suite du mur que je n’ai pas franchi mais ils ont été costauds et ont puisé dans leurs forces et ont réussi à grimper le dernier mur et à atteindre les 5000m. Félicitations à eux !! Je vous montre leurs photos au sommet. Ca avait l’air bien sympa et j’étais quand même bien déçue de ne pas y être arrivée.
101NCD90
101NCD901 La descente a été plus facile même s’il y a eu quelques passages où j’avais peur de glisser 😉 Le passage de la rivière a été un peu plus compliqué que le matin car avec le soleil la neige des glaciers fondait et donc le lit de la rivière avait bien grossi.
Nepal Ju avril 201013 C’est épuisés que nous sommes arrivés au lodge mais nous avons quand même trouvé le courage d’affronter la douche « cracra » et de faire quelques tours de UNO 😉
Le lendemain matin, nous avons pris la route pour Kyanjin Gompa, en raison des problèmes qui peuvent survenir si l’on monte trop vite, ce jour là, nous ne pouvions pas dormir à plus de 3870m soit une ascension de 460m. C’est donc une petite matinée de marche qui nous attendait. Nous avons commencé par visiter en le traversant le village de Langtang que j’ai trouvé vraiment superbe.
100NCD9010
100NCD9011
Nous avons ensuite croisé des tombes et divers monuments ainsi que des murs constitués de pierres gravées qui étaient tout simplement magnifiques.
100NCD9012
Nepal Ju avril 20109
En chemin, un petit papi a voulu que je lui donne ma gourde et des paires de chaussettes. Malheureusement pour lui, j’avais absolument besoin de ma gourde, nous n’étions qu’au 3ème jour de marche et il est impératif de bien s’hydrater en altitude. Quant aux chaussettes, elles étaient dans mon sac sur le dos de Kumar notre porteur attitré. J’ai donc donné quelques roupies au papi et pris la pose avec lui.
100NCD9013
100NCD9014
Nepal Ju avril 201010
Après avoir croisé quelques moulins à prières, un monument religieux très coloré, des drapeaux qui volaient au vent et des petits tas de pierre et après avoir quand même un peu grimpé, nous sommes arrivés un peu avant l’heure du déjeuner à Kyanjin Gompa.
100NCD9015
Nepal Ju avril 201011
100NCD9017
Quelques tours de UNO, un déjeuné et encore quelques autres tours de UNO plus tard, nous avons décidé d’aller explorer un peu les environs et de prendre un peu plus d’altitude histoire de s’acclimater. Il parait que c’est bien pour l’acclimatation de monter puis redescendre dans la même journée. Nous avons donc fait une petite pointe à 4000m histoire d’occuper notre après-midi.
La vue sur les montagnes autour était vraiment très sympa mais la balade a été assez difficile, j’avais quelques difficultés pour reprendre mon souffle et on peut dire que chaque pas représentait pas mal d’efforts…
100NCD9016
100NCD9018
Avant de nous remettre au UNO, nous avons testé la douche et nous pouvons vous dire que c’est la douche de Kyanjin Gompa qui a obtenu la palme de la pire douche du séjour. Il faisait froid, il n’y avait presque pas de place pour poser ses affaires et la douche était située dans la même pièce que les toilettes à la turque dont l’odeur n’était pas spécialement agréable…
Ce soir là, nous avons initié Himlal et Kumar au UNO mais ceux-ci avaient déjà bien abusé du raksy, l’alcool de riz local et celà a valu quelques fous rires…Après le diner, nous n’avons pas fait long feu car le lendemain une dure journée nous attendait…