Archives de la catégorie ‘Les mercredis artistiques’

Comme je vous le disais vendredi, j’ai encore quelques oeuvres d’Art Basel à vous montrer. Je commence par les oeuvres préférées de Gaspard : ce tissage en bandes de tissu et le petit tableau avec le dinosaure. Quant à moi, j’ai trouvé la sculpture du manteau qui tient debout tout seul assez rigolote.

Art Basel Hong Kong 2016

Au gré de nos promenades dans les allées, nous découvrons  le bateau en aluminium de Julian Opie, les fils de Do Ho Suh dont le travail m’a bien impressionnée, le tableau bleu de Shirazeh Houshiary et les petits papiers enroulés de Jane Lee.

Art Basel Hong Kong 2016

Plus loin, on retrouve des noms bien connus comme Miro et Keith Haring. Gaspard a bien reconnu la Statue de La Liberté. On découvre les taches de Francisca Sutil et le bonhomme rigolo de Kenny Scharf.

Art Basel Hong Kong 2016

Gaspard a beaucoup aimé les ballons verts, j’ai apprécié les taches d’Elizabeth Neel et beaucoup aimé les tableaux de Tim Maguire (dommage qu’ils aient été sous verre car les reflets ont gaché mes photos).

Art Basel Hong Kong 2016

L’installation de Tromarama était assez impressionnante et j’aurais bien emporté avec moi les « coussins » de céramique.

Art Basel Hong Kong 2016

Les installations diverses et variées se succèdent…

Art Basel Hong Kong 2016

Les toiles « démontées » de Masato Kobayashi étaient assez originales, la douche de Charles Avery également et vous reconnaitrez sans doute Keith Haring sur la dernière photo.

Art Basel Hong Kong 2016

Petit coup de coeur pour le rond bleu de Ricardo Beretta. Les boites peintes sont d’Elisabeth Vary.

Art Basel Hong Kong 2016

Art Basel Hong Kong 2016

Pour finir une installation originale de Wan Lee avec cet ensemble de perruques.

Art Basel Hong Kong 2016

Voilà c’est tout pour ma visite d’Art Basel. Rendez-vous dans quelques semaines pour un compte-rendu de la Affordable Art Fair !

Publicités

Il y a déjà presque un mois avait lieu à Hong Kong, Art Basel, la grande foire de l’art. Avant la prochaine, la Affordable Art Fair dans quelques semaines, il serait temps que je vous montre mes coups de coeur.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ces oeuvres lumineuses de David Batchelor surtout celle de gauche avec les carrés et rectangles. Malheureusement, son prix à 35 000 livres sterling n’était pas du tout dans notre budget !

Art Basel Hong Kong 2016

J’ai également bien aimé ces « coussins » en bois, lin, laque et huile de Su Xiaobai mais bon ce n’est pas facile à exposer chez soi.

Art Basel Hong Kong 2016

Les papiers Coréens pliés et collés de Chun Kwang Young forment des oeuvres en volume vraiment très sympas. Elles existent en plusieurs couleurs, j’aime beaucoup.

Art Basel Hong Kong 2016

Sur la photo ci-dessous, on trouve donc une version bleue et une version rouge de Chun Kwang Young, le tableau dans les tons de rose est de Uwe Kowski et l’ours et ses bandages de Adeel Uz Zafar. Quant au néon je suis fan mais le nom de l’artiste m’a échappé.

Art Basel Hong Kong 2016

Là encore j’ai oublié de noter les noms des artistes mais ai bien aimé le travail en transparence des deux tableaux du haut et l’étoile de celui du bas.

Art Basel Hong Kong 2016

Cette sculpture de « boules de crystal » était assez hypnotisante mais qui a la place d’installer ça chez lui ?

Art Basel Hong Kong 2016

Les oeuvres de Jim Lambie en sacs de pommes de terre et mousse ainsi que les énormes cubes en confettis étaient assez ludiques.

Art Basel Hong Kong 2016

Encore des néons et oeuvres lumineuses ! Pour les caractères chinois, aucune idée de leur signification et je n’ai encore une fois pas le nom de l’artiste. L’oeuvre en néons tordus est de Keith Sonnier, les circuits imprimés avec les chiffres lumineux qui clignotent est de Tatsuo Miyajima et l’immense tableau de Murakami.

Art Basel Hong Kong 2016

Pour finir, les oeuvres originales d’Evan Nesbit où la peinture appliquée en plus ou moins grande quantité sur le tableau ressort à travers une toile posée par dessus.

Art Basel Hong Kong 2016

Voilà pour aujourd’hui. J’ai quelques autres oeuvres à vous montrer une prochaine fois. Quelles sont vos préférées ?

Depuis hier et jusqu’au 4 avril, la Fondation HOCA présente une exposition de l’artiste Portugais Vhils sur le toit de l’embarcadère de ferry numéro 4 à Central. Je suis allée m’y promener hier après-midi et en suis repartie conquise !

L’exposition est installée dans un genre de grande tente disposée sur le toit du Pier 4 et on y accède par un escalier (si vous y allez, ne faites pas comme moi, laissez la poussette a la maison!) et on peut visiter différentes salles pour découvrir les oeuvres de Vhils réalisées sur une multitude de supports.

Les deux portraits ci-dessous sont sculptés dans du polystyrène, c’est vraiment impressionnant de finesse et de détails.

Debris by Vhils @ Hong Kong

Pour celui-ci, le matériau utilisé a l’air de plus ressembler à du béton.

Debris by Vhils @ Hong Kong

La deuxième salle présente une galerie de portraits gravés sur des portes en bois, ils sont vraiment magnifiques !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Ensuite, nous découvrons un travail sur des plaques de métal assemblées entre elle sur lesquelles Vhils a exprimé sa créativité en utilisant des produits corrosifs qui ont attaqué le métal.

Debris by Vhils @ Hong Kong

Une nouvelle salle présente des oeuvres réalisées en imprimant à l’eau de javel sur un papier recouvert de peinture. Le résultat est bluffant !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Encore un autre média dans la pièce suivante, puisqu’ici les portraits sont gravés sur des murs d’affiches collées les unes sur les autres. Vhils recouvre la surface de peinture blanche et ensuite il gratte, grave et découvre les affiches cachées…

Debris by Vhils @ Hong Kong

La salle suivante m’a hypnotisée…elle est constituée d’un mur d’écrans recouverts de pochoirs. Ces écrans diffusent des programmes télévisés, des clips trouvés sur internet et des films tournés à Hong Kong. J’ai adoré !

Debris by Vhils @ Hong Kong

On continue avec un mur gravé « invisible »…

Debris by Vhils @ Hong Kong

Et pour finir, à l’extérieur, on trouve une installation de néons donnant sur la baie. Vous pouvez voir le temps magnifique que nous avions hier !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Je ne connaissais pas le travail de Vhils, j’ai découvert ça hier et j’ai vraiment beaucoup apprécié. Si vous etes à Hong Kong, n’hésitez pas à y faire un tour, sinon j’espère que vous avez apprécié la visite.

Lors de notre petit séjour New Yorkais, nous avons eu l’occasion d’aller visiter la rétrospective Jeff Koons au Whitney Museum of American Art.

Nous avons commencé la visite par le rez-de-chaussée avant de monter au dernier étage puis de redescendre.

Dans la première salle, nous avons pu découvrir la série « Gazing Ball » commencée en 2013 dans laquelle l’artiste a placé des boules en verre soufflé servant à la décoration des jardins sur des statues et sur une boîte aux lettres.

Jeff Koons - A retrospective

Place ensuite à la série « Celebration » datant de 1994, la série qui m’a le plus inspirée de toute l’exposition. Sculptures géantes tel ce cœur violet et ce chat qui a beaucoup plu à Gaspard, tableaux, c’est la série la plus « accessible » et la plus ludique aussi.

Jeff Koons - A retrospective

Je suis particulièrement fan de ce monticule de pâte à modeler géant, qui n’est en réalité pas de la pâte à modeler, je n’imagine pas combien de kilos il en faudrait pour le reconstituer….

Jeff Koons - A retrospective

J’ai adoré tourner autour et le regarder sous toutes les coutures. Nous avons aussi vu pour de vrai le fameux chien ballon que Gaspard a évidemment adoré. Petit conseil avec des enfants en bas âge, il vaut mieux les laisser en poussette sinon je crois qu’ils partiraient à l’assaut de toutes ces merveilles !

Jeff Koons - A retrospective

Fan aussi du ballon à l’hélium avec lequel on s’est amusés à prendre des photos avec notre reflet.

Jeff Koons - A retrospective

Dans la série « Hulk Elvis » datant de 2005, j’ai sélectionné ce chouette tableau à têtes de singes.

Jeff Koons - A retrospective

Avec « Antiquity » en 2008, Koons revisite les statues anciennes à sa sauce et cela donne entre autre une Venus métallique.

Jeff Koons - A retrospective

J’ai beaucoup aimé ce tableau mais n’arrive pas à retrouver de quelle série il fait partie. J’imagine que c’est la suivante « Easyfun ». J’en tirerais bien une impression pour Gaspard.

Jeff Koons - A retrospective

Avec « Easyfun » en 1999-2000, on découvre de sympathiques miroirs colorés à l’effigie de personnages de dessins animés que l’on imagine aisément dans une chambre d’enfant et la tête à bascule mi-cheval mi-vache (?).

Jeff Koons - A retrospective

On poursuit avec « Easyfun-Ethereal » en 2000-2002 avec cet éléphant ultra coloré et les premiers tableaux à l’huile de l’artiste.

Jeff Koons - A retrospective

Beaucoup moins fan des séries « Statuary » (1986) et « Banality » (1988), à part le lapin que je trouve mignon.

Jeff Koons - A retrospective

Dans la série « Equilibrium » (1983-1993), je demande la barque que j’ai beaucoup aimée mais bon pas très facile à exposer dans son salon.

Jeff Koons - A retrospective

Pour « Inflatables and Pre-new » (1978-1980), Koons met en scène divers jouets gonflables comme des fleurs et lapins.

Jeff Koons - A retrospective

Avant de partir un petit coucou à Popeye (2002) dans la cour.

Jeff Koons - A retrospective

Il y avait quelques autres séries dont je ne vous ai pas parlé et dont je n’ai pas pris tellement de photos car j’ai moins aimé. Il s’agit de « Luxury and degradation » et « Made in Heaven » avec des photos très explicites.

Pour les parisiens, l’expo sera au Musée Georges Pompidou du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015. N’hésitez pas à y faire un tour !

Aujourd’hui, c’est le 800eme article du blog…Waouh…800 !!! Sur 7 ans, ça fait une moyenne de 114 articles par an, on peut faire mieux mais c’est déjà pas mal, non ?

Pour fêter ça, pas de concours ni de cadeau mais quelques photos de l’exposition Gromit Unleashed qui a envahi le centre commercial Elements du 8 juillet au 31 août. L’expo a fait parler d’elle en Angleterre l’année dernière, j’étais bien contente de la voir à Hong Kong cet été.

Le concept de l’expo, c’est comme les vaches à Paris il y a quelques années, les éléphants à Londres et à Hong Kong cet été (mais on les a loupé), on retrouve des dizaines de Gromits décorés par tout autant d’artistes.

C’était très chouette, j’ai adoré !

Je vous laisse avec quelques images et vous dis à bientôt pour commencer le récit de nos dernières vacances 😉

Gromit @ Elements

Gromit @ Elements

Gromit @ Elements

Gromit @ Elements

Gromit @ Elements

Gromit @ Elements

C’est parti pour la suite et fin de ma promenade a Art Basel…

On commence par un tableau circulaire de Sam Francis, j’aime bien quand les formats des tableaux changent un peu de l’ordinaire…Puis une aquarelle tout en legerete de Zao Wou-Ki et un tableau beaucoup plus « lourd » puisqu’il est constitue de plein de petits choux de peinture en relief comme de la chantilly.

Art Basel HK 2014

J’ai bien aime le tableau rose, noir et blanc de Liu Wei, les yeux de Wu Jian’an, la « nuit » de Doug Aitken, le personnage en fils de Do Ho Suh et l’installation en plexiglass de Marta Chilindron.

Art Basel HK 2014

Je suis fan des installations qui pendent comme celle-ci, les fleurs de Polly Apfelbaum m’ont inspirée, les tableaux un peu destructures de Eddie Hara m’ont fait m’arreter quelques instants et j’adore la mosaique coloree de Niko Luoma.

Art Basel HK 2014

Toujours plus d’oeuvres avec le tableau bleu de Shirazeh Houshiary, les lumieres de David Batchelor, un tableau constitue de baisers au rouge a lèvres de Dan Colen et un tableau aux ecritures presque dissimulees de Friedrich Kunath.

Art Basel HK 2014

Je suis super fan des nounours couverts de bandages d’Adell Zafar, des tableaux en noir et blanc de Gordon Walters et des crayons de Kyoung Tack Hong.

Art Basel HK 2014

Encore une suspension scintillante mais dont le nom de l’artiste m’est reste inconnu…

Art Basel HK 2014

Artiste inconnu egalement pour ces empreintes digitales…Le tableau en bas est de Huang Yuxing.

Art Basel HK 2014

Gaspard a bien reconnu Mickey sur les tableaux de Tony Albert, celui aux couleurs de l’arc-en-ciel est de Kimsooja, quant au panda, je n’en sais rien…

Art Basel HK 2014

Et pour finir, des papillons tres aériens (la encore je ne sais pas qui est l’artiste) et une oeuvre tres coloree de Lionel Esteve.

Art Basel HK 2014

C’est la fin de la visite, des choses vous ont plu ?

 

 

Art Basel HK 2014

Hop retournons a Art Basel le temps de quelques photos. Apres les neons de la semaine dernière, cette semaine, je vous propose plutot des tableaux. Art Basel, c’etait environ deux fois plus grand que la Affordable Art Fair dont je vous parlais il y a quelques semaines mais au final j’ai eu plus de gros coups de coeur a la Affordable Art Fair. Enfin voila quand meme certaines oeuvres que j’ai aimees, qui m’ont surprise ou interpellee…

Et on commence par des oeuvres kawaii car oui j’aime le kawaii 😉 Voici donc Takashi Murakami et ses celebres fleurs ainsi qu’un panda, une creature bizarre et un bonhomme perche sur un globe.

Art Basel HK 2014

On continue dans le manga avec Mr et ses jeunes filles tout droit sorties d’un dessin anime japonais.

Art Basel HK 2014

Art Basel HK 2014

Changement complet de style avec des oeuvres animees de Rosa Barba, pellicules qui s’enroulent et se deroulent…

Art Basel HK 2014

Autre artiste, autre matériau avec cette voiture compressee de Ron Arad.

Art Basel HK 2014

Retrouvailles avec Tom Otterness et ses oeuvres deja croisees a NewYork dans Battery Park City, la grenouille princesse aux yeux globuleux est toute mimi ! Decouverte de Mel Ramos et sa femme Snickers et de Kwang Young Chun avec un tableau constitue de petits papiers plies et attaches les uns aux autres.

Art Basel HK 2014

Les oeuvres de Scott Campbell avec les billets en dollars americains m’ont fait sourire, les boules de verre de Jean-Michel Othoniel m’ont rappele une visite a la Galerie Perrotin et j’ai beaucoup aime l’aquarelle de Tatsuo Kawaguchi.

Art Basel HK 2014

Originales aussi les oeuvres de Francesca Pasquali faites de pailles, caoutchouc et autres materiaux disposes en relief…

Art Basel HK 2014

On va s’arreter la pour aujourd’hui, pas trop d’oeuvres a la fois pour vous laisser le temps de les apprecier et de me dire ce que vous preferez !