Articles Tagués ‘Californie’

Dernière matinée à San Francisco, juste quelques toutes petites heures devant nous avant de prendre la direction de l’aéroport, pas le temps d’aller visiter les quartiers de Castro ou Mission, cela nous fera une bonne raison de revenir (comme s’il en fallait une pour avoir envie de revenir à San Francisco) par contre pas question de partir avant d’avoir fait un tour de « cable car » !

Nous commençons la matinée par une petite balade sur Market Street dans Downtown, j’arrive à enfin photographier les trams vintages de la ligne F, je les trouve tellement choupis avec leurs lignes arrondies et leurs couleurs un peu passées. On se retrouve nez à nez avec un autre coeur customisé par un artiste comme les quelques autres que l’on a pu croiser dans la ville au hasard de nos pérégrinations.

San Francisco

Au bout de la rue le bâtiment du Ferry Terminal avec sa jolie tour et son horloge et hop un autre tram de la ligne F, une autre couleur à mon palmarès !

San Francisco

Dans Ferry Terminal, des petits cafés, des boutiques, des producteurs du coin, on a envie de s’attarder plus longtemps mais l’heure tourne…Je me prends à vouloir une maison pour pouvoir investir dans ces jolis numéros de porte et je crois que définitivement ce livre de Yellow Owl’s sera dans ma lettre au Père Noël.

San Francisco

Nous ressortons, voulons prendre un tram mais la queue est un peu trop longue et pas de tram en vue, nous optons donc pour un court trajet en taxi-vélo jusqu’au Pier 39. Gaspard adore et c’est marrant on va quasiment plus vite que les voitures !

San Francisco

On repasse quelques minutes à observer les lions de mer qui semblent n’avoir pas bougé d’un poil depuis l’avant-veille, on leur fait un grand « au revoir » et on part au pas de course vers le terminus du « cable car ».

San Francisco

En route, je perds quelques précieuses secondes à photographier encore un train de la ligne F mais j’ai une bonne excuse, c’est encore une autre couleur et super belle qui plus est 😉

San Francisco

Puis nous arrivons au niveau du « cable car », la queue est immense, on nous indique plus d’une heure…mais hors de question de renoncer, nos valises sont prêtes, nous téléphonons à l’hôtel histoire de négocier une petite dérogation sur l’heure de notre départ, achetons les tickets et prenons place dans la file.

On observe le ballet des arrivées et départs, le retournement manuel des voitures et on a bien le temps de lire les consignes !

San Francisco

Et hop, vient notre tour ! Nous prenons place à bord, Gaspard et moi à l’intérieur sur les sièges en bois, Benoit sur la plateforme à l’arrière, à lui l’honneur donc de filmer le trajet (quelques extraits dans une future vidéo pas encore au montage). Des montées, des descentes, des « youhou » à volonté, le trajet est fort sympathique, les vues très chouettes, ça aurait été dommage de ne pas le faire.

San Francisco

Nous voilà arrivés à deux pas de notre hôtel, valises, passage à la réception pour régler la note et c’est parti…Bye Bye San Francisco ! On a aimé faire ta connaissance, un jour, on reviendra !

Pour la suite, changement de cote, on passe à l’est avec un chouette séjour à New York !!

 

Publicités

Pour ce deuxième jour à San Francisco, on opte pour un petit déjeuner un peu plus léger que la veille chez Corner Bakery, une chaîne un peu à la Starbucks, avec de bons sandwiches. Nous aurons droit à l’un des premiers bons mots de Gaspard, je lui montre des policiers entrant dans le café, il nous dit que « les policiers donnent des amendes » comme dans son livre puis un peu plus tard en les voyant attablés pour manger, il commente: « les policiers, ils mangent des amandes » 😉

San Francisco

Rassasiés, nous prenons la voiture pour aller voir le mythique Golden Gate Bridge d’un peu plus près. Nous le traversons pour aller au point de vue de l’autre côté de la baie avec donc San Francisco en toile de fond.

San Francisco

Petite pause pour prendre quelques photos mais il y a plein de monde et je me souviens avoir lu sur le blog d’Annouchka qu’il y a un autre point de vue bien plus sympa un peu plus haut de l’autre côté de la route.

San Francisco

Nous traversons donc la Pacific Coast Highway et empruntons Conzelman Road qui nous conduira à trois différents points de vue dont l’un avec une petite balade menant à Battery Spencer utilisé par l’armée Américaine pour améliorer les défenses côtières à la fin des années 1800.

San Francisco

Il y a beaucoup monde de monde qu’au point de vue principal au bout du pont et les vues sont bien plus chouettes. La côte est également magnifique avec des falaises et une eau d’un bien joli vert.

San Francisco

On prend le pont en photo sous toutes les coutures avant de partir à la découverte d’un autre quartier.

San Francisco

San Francisco

San Francisco

Nous nous dirigeons vers Alamo Square et les célèbres « Painted Ladies » (que l’on peut voir dans le générique de la série « La fête à la maison » souvenirs souvenirs). Le parc est en pente et comprend une grande pelouse, un terrain de tennis et un terrain de jeux pour les enfants, Gaspard y a d’ailleurs passé quelques minutes à faire du toboggan. Les « Painted Ladies » sont cet alignement de 7 maisons Victoriennes colorées bordant Alamo Square sur Steiner Street. Malheureusement l’une d’entre elle était en train de se refaire une beauté et était recouverte d’un échafaudage.

San Francisco

Quelques photos prises d’un peu plus près des « Painted Ladies » et d’autres maisons du quartier. Je les trouve vraiment magnifiques avec toutes leurs couleurs et leur style tellement différent des immeubles de Hong Kong.

San Francisco

San Francisco

San Francisco

Nous rejoignons ensuite le quartier de Haight Ashbury où nous tombons nez à nez avec de superbes œuvres de street art. Ci-dessous, une petite partie de mon butin.

San Francisco

San Francisco

Haight Ashbury est un quartier plus populaire qui a été le pôle du mouvement hippie dans les années 1960. On y trouve des salons de tatouage, des façades aux couleurs bigarrées et une paire de jambes en collant qui dépasse d’une fenêtre.

San Francisco

Direction ensuite le Golden Gate Park qui dispose d’une super aire de jeux pour les enfants. Toboggans géants en béton que l’on descend sur des cartons, immense toile d’araignée à escalader, balançoires etc…

San Francisco

Après avoir joué un peu, nous partons visiter le Japanese Tea Garden, le plus vieux jardin Japonais public des USA situé dans le Golden Gate Park. L’entrée est à 8$ par adulte et on a trouvé ça un peu cher rapporté à la taille du jardin. En effet, il n’est vraiment pas très grand mais il est néanmoins très joli.

San Francisco

Sculptures, pagodes, petites clochettes, herbe taillée au millimètre tout y est…

San Francisco

L’occasion de faire quelques jolies photos en se promenant.

San Francisco

San Francisco

En regagnant notre hôtel, nous décidons pour rigoler d’aller voir du côté de Lombard Street si nous pouvons descendre par les virages, il n’y a pas trop de queue donc nous nous lançons. J’ai fait une vidéo de notre descente, j’essaierai de vous en mettre des morceaux dans un prochain montage. Mais au final, les voitures descendent tellement doucement que ce n’est pas si rigolo que celà.

En chemin, nous sommes passés complètement par hasard devant la maison du film Mme Doubtfire où quelques personnes étaient réunies et déposaient des mots ou des fleurs à la mémoire de l’acteur Robin Williams décédé la veille, les cinémas au lieu des titres de films affichaient des messages de remerciement à Robin…Un peu étrange de se trouver à San Francisco juste à ce moment là, un peu émouvant aussi, Robin Williams a fait partie de ma jeunesse… »Oh Capitaine, mon Capitaine »…

Une soirée tranquille avec un chouette dîner dans un restaurant Indien à la mode et nous étions prêts à attaquer notre dernière matinée californienne (dont je vous parle très bientôt).

Je vous préviens tout de suite, il y a beaucoup de photos dans l’article d’aujourd’hui…San Francisco est une ville tellement belle qu’il a été difficile de faire des choix.

Pour bien commencer cette première journée à la découverte de la ville, rien de tel qu’un petit déjeuner gargantuesque dans un diner typique.
Je suis tombée sur Lori’s Diner en cherchant un restaurant pour le dîner la veille au soir et les commentaires et photos m’ont mis l’eau à la bouche.

San Francisco

Notre hôtel étant situé sur Market Street dans le quartier de Union Square, nous avons opté pour l’adresse de Mason Street.

Dès notre arrivée devant la façade du restaurant nous faisons un bond de 60 ans en arrière, enseigne en néon comme je les aime, vieille pompe à essence Shell et même l’avant d’une voiture accolée à la vitre.

Nous ne sommes pas en reste non plus à l’intérieur avec les vieilles enseignes publicitaires Coca-Cola, les banquettes en cuir rouge et les tabourets au comptoir.

C’est l’heure du coup de feu du matin, pas de place en banquette, nous optons donc pour le comptoir où notre loustic aura tôt fait de comprendre comment faire tourner les tabourets.

San Francisco

Nous sommes aux premières loges pour observer les deux cuisiniers s’affairer aux fourneaux. On peut dire qu’ils ne chôment pas, les commandes arrivent à la pelle, ils jonglent avec les toasts, œufs brouillés, galettes de pommes de terre et autres morceaux de bacon, un vrai spectacle.

San Francisco

En attendant notre commande, nous avons le temps de regarder tous les petits détails, la cafetière remplie en permanence et posée sur un petit réchaud, le garçon de salle qui s’efforce d’aller le plus vite possible pour nettoyer et dresser les tables qui se libèrent et encore et toujours ces deux cuisiniers rois des spatules.

San Francisco

Nos assiettes arrivent et nous constatons la taille gigantesque des portions ! Tout est délicieux mais nous ne parviendrons pas à tout finir et repartons donc avec un doggy bag en cas de petit creux dans la journée. Heureusement que nous avons prévu de beaucoup marcher car il y a des calories à éliminer !

San Francisco

Ça y est, c’est parti, San Francisco s’offre à nous, levons les yeux au ciel pour admirer l’architecture, « essayons quelque chose de différent » avec ces deux paraboles de bétons situées à quelques mètre l’une de l’autre et où le moindre murmure émis dans une parabole est transmis dans l’autre comme si l’on était côte à côte et imaginons nous faire une promenade en « bike share », les vélibs locaux.

San Francisco

Après avoir croisé nos premières rues pentues, nous arrivons devant la porte de Chinatown.

San Francisco

Nous sommes accueillis par le lion représentant l’Empereur avec le globe sous sa patte, des lanternes rouges décorent la rue et l’architecture a des airs asiatiques avec des toits en forme de pagode. Chinatown ne nous a pas plus charmés que cela, peut-être sommes nous un peu blasés comme nous habitons en Asia et puis ça aurait été le comble de rapporter des chinoiseries de San Francisco, non ?

San Francisco

Nous nous dirigeons vers le quartier de North Beach avec ses jolies rues pentues et ses maisons colorées. La balade est un vrai régal pour les yeux.

San Francisco

Nous croisons un combi Volkswagen stationné devant un groupe de chouettes maisons, mon appareil ne sait plus où donner de la tête !

San Francisco

Il faut bien grimper pour arriver jusqu’à la Coit Tower et vu la vue partielle en montant, avec un bout de Golden Gate tout au fond, nous pressentons que nous aurons une vue superbe tout là-haut.

San Francisco

La Coit Tower de style art déco haute de 64m a été construite dans le but d’honorer les pompiers de la ville et a été inaugurée en 1933. Il est possible de monter au sommet de la tour mais la file d’attente était de plus d’une heure le jour de notre visite du coup nous avons renoncé.

San Francisco

Nous nous sommes contentés d’admirer la vue sur la ville depuis le bas de la tour et rien que ça ça valait le détour !

San Francisco

Depuis Coit Tower située à Telegraph Hill, la vue sur Russian Hill et Nob Hill est imprenable. On distingue même très bien les virages de la colorée Lombard Street.

San Francisco

Lombard Street que nous avons empruntée côté Telegraph Hill pour rejoindre le Pier 39.

San Francisco

Encore une rue en pente où l’on ne sait pas ce qui nous attend de l’autre côté !

San Francisco

Nous arrivons ensuite donc au Pier 39 où l’ambiance est très touristique forcément mais sympathique avec ses boutiques et restaurants aux anciennes style vintage.

San Francisco

Un coup d’œil du côté du port de plaisance où les pirates sont de sortie, une jolie vue sur la mythique prison d’Alcatraz (que nous n’avons pas pu visiter car tout était réservé sur plusieurs semaines) et nous suivons Salty qui nous montre le chemin jusqu’à la colonie de lions de mer de San Francisco.

San Francisco

Nous les entendons aboyer de loin et sommes ébahis de constater leur nombre ! Nous resterons de longues minutes à les observer, certains se font juste dorer au soleil, d’autres font trempette, jouent et remontent se sécher, quelques uns partent à l’assaut et piétinent leurs camarades pendant que d’autres se lancent dans des combats de coq et se mettent de sacrées peignées.

San Francisco

Ils m’ont bien fait rigoler tous en tas les uns sur les autres…

San Francisco

Celui-ci fait le beau et pose pour les photos !

San Francisco

Nous réussissons à nous éclipser pour déjeuner dans un restaurant situé au niveau supérieur du Pier 39 et avant de continuer notre visite de la ville accordons un petit tour de manège à notre loustic.

San Francisco

Pendant que notre loustic est endormi dans la poussette, nous sillonnons Russian Hill toujours à la recherche de jolies maisons colorées.

San Francisco

Nous croisons le fameux « cable car » et partons à l’ascension de Chesnut Street pour nous retrouver ensuite en haut de la partie sinueuse de Lombard Street. La rue est superbe, fleurie, colorée, les maisons y sont charmantes à souhait mais quel cauchemar cela doit être pour les résidents qui y sont assaillis de hordes de touristes toute la journée.

San Francisco

Nous continuons la balade jusqu’à la plage située devant le musée maritime, nous nous promenons le long de Fisherman’s wharf, tentons d’aller prendre le « cable car » mais la file d’attente nous en dissuade et rentrons finalement en bus du côté de Union Square. Un peu de lèche vitrine dans le quartier, quelques photos sur la place et nous rentrons à l’hôtel.

San Francisco

Un bon bain bien mérité après tous ces kilomètres parcourus à pieds et Gaspard en profite pour tester le peignoir bien moelleux de l’hôtel. Un gros dodo et demain, nous partons voir le Golden Gate de plus près !

San Francisco

San Francisco se rapproche à grands pas mais il nous reste quelques visites et bons moments à passer avant d’y arriver.

En ce dimanche matin, nous décidons d’aller profiter de la plage et des attractions de Santa Cruz car ici aussi il y a une fête foraine au bord de la plage. Nous achetons quelques tickets et Gaspard fait son choix parmi les différents manèges. Il commence par un petit tour d’hélicoptère. Malheureusement il n’arrivait pas à manœuvrer le manche correctement et est resté au ras du sol pendant tout le tour.

Santa Cruz

Deuxième choix, un genre d’immense balançoire avec deux rangées de 6 personnes assises dos à dos et une barre métallique au niveau du torse pour tenir tout le monde. Il mesurait la taille requise et a voulu y aller tout seul, tout content de lever les bras pour que la barre se baisse mais beaucoup moins content quand la balançoire a démarré, il s’est mis à pleurer qu’il voulait descendre ! Heureusement le tour n’a pas duré très longtemps et il s’est ensuite consolé sur le manège de chevaux de bois.

Santa Cruz

Après toutes ces émotions, petit pique-nique sur la plage, foot, sieste et farniente…Beaucoup de monde en ce dimanche d’août, comme à Hawaii, tous très bien équipés avec les tentes anti UV et vent, les glacières, des petites remorques, bouées, ballons etc…

Santa Cruz

Nous avons repris la route en début d’après-midi et en bons geeks que nous sommes, nous avons demandé au GPS de nous montrer la route jusqu’au 1 Infinite Loop à Cupertino au cœur de la Silicon Valley où se trouve le siège d’Apple. Pas grand chose à voir car même le magasin jouxtant le siège est fermé mais le drapeau à la pomme croquée flotte au vent et l’architecture extérieure des locaux est sympa.

Apple

C’est ensuite vers l’université de Stanford que nous nous dirigeons les yeux encore remplis des souvenirs de notre visite à UCLA. Et bien j’irais presque jusqu’à dire que Stanford est encore plus « wahou ».

Nos pas nous mènent en premier vers le jardin Rodin où l’on peut admirer plusieurs sculptures de l’artiste. L’ambiance est à la sérénité.

Stanford

Nous nous dirigeons ensuite vers The Oval avec son immense pelouse et son « S » en fleurs. Ici l’ambiance est très détendue et sportive avec des cerfs volants et un match de frisbee. On imagine les centaines d’étudiants débarquant ici le jour de la rentrée…

Stanford

Nous traversons ensuite Memorial Court pour nous retrouver sur le « Main Quad ». Les bâtiments sont magnifiques…Le campus est superbement bien entretenu, l’herbe tondue au millimètre près, les palmiers montrent bien que l’on est en Californie. Ça doit être un vrai plaisir d’étudier ici.

Stanford

Nous admirons encore quelques bâtiments avant de nous résoudre à reprendre la route.

Stanford

Belle visite que la visite de Stanford…

Stanford

Une petite heure de route plus tard, changement de décor, ça y est nous sommes à San Francisco ! Gaspard est accueilli comme un prince à l’hôtel avec un cookie à son nom et son petit nécessaire de toilette. Il y avait même un petit peignoir à sa taille (peut-être une photo dans un prochain article).
Il est temps de reprendre des forces, nous allons manger un bon morceau de bœuf dans l’une des institutions de la ville avant de partir à sa découverte dès le lendemain matin.

San Francisco

Après cette petite halte à Santa Barbara, continuons la route vers le nord. C’est encore une belle journée qui nous attend, la côte et les paysages sont magnifiques…

From San Simeon to Monterrey

Nous effectuons un premier arrêt au niveau de la colonie d’éléphants de mer de San Simeon. Nous nous sommes dirigés d’abord vers le côté sud de la plage où nous repérons deux grosses bêtes qui se prélassent sur le sable puis d’autres au loin. Nous les observons un moment prendre leur bain de soleil, s’arroser de sable en faisant de petits grognements puis un bénévole de l’association de protection des éléphants de mer de San Simeon nous indique qu’on peut en voir encore plus du côté nord de la plage.

From San Simeon to Monterrey

Et en effet quand nous arrivons de l’autre côté de la plage c’est tout un alignement d’éléphants de mer qui nous attend, en rang d’oignons, serrés les uns contre les autres avec quelques uns qui font bande à part par-ci par-là.

From San Simeon to Monterrey

Ils sont impressionnants à observer, ce sont quand même de grosses bébêtes.

From San Simeon to Monterrey

On reprend la route pour régulièrement s’arrêter devant des paysages époustouflants. Nous sommes maintenant au cœur de Big Sur et de ses parcs d’état.

From San Simeon to Monterrey

Eaux magnifiques, falaises qui tombent à pic, petites criques isolées du reste du monde…

From San Simeon to Monterrey

C’est un vrai plaisir de parcourir la côte surtout par ce temps splendide.

From San Simeon to Monterrey

Nous arrivons enfin dans le Julia Pfeiffer Burns State Park où nous effectuons une courte marche pour aller voir la chute McWay.

From San Simeon to Monterrey

L’endroit est tout simplement magnifique…une chute d’eau, une petite plage de sable blanc, de l’eau turquoise, des petites vagues qui viennent s’écraser sur la plage…

From San Simeon to Monterrey

From San Simeon to Monterrey

Nous avançons le long du chemin pour toujours de plus belles photos à prendre…

From San Simeon to Monterrey

La vue un peu plus au nord est juste « wahou »….Ça valait le coup d’emprunter la route côtière et non l’autoroute dans les terres.

From San Simeon to Monterrey

From San Simeon to Monterrey

Un peu plus loin nous traversons le Bixby Bridge pont de 218m de long inauguré en 1932 et permettant de traverser la Bixby Creek. L’édifice est assez impressionnant…

From San Simeon to Monterrey

Pour notre dernier arrêt au cœur de Big Sur, nous choisissons le Garrapata State Park, une grande plage sur laquelle il n’est pas rare de voir des dauphins. Nous n’en avons pas vu, l’après-midi était déjà bien avancé et l’océan un peu agité.

From San Simeon to Monterrey

La plage est séparée de la route par toute une zone rocheuse et pleine de végétation avec de chouettes couleurs. Le ciel menaçant donnait également une ambiance particulière au lieu.

From San Simeon to Monterrey

Nous finissons la soirée à Monterrey où nous sommes allés dîner sur le Pier à côté du port. L’ambiance était très agréable, il y avait pas mal de monde donc ça n’a pas été facile facile de trouver une table mais au final nous sommes bien tombés et nos poissons étaient délicieux ! Petite balade au milieu des restaurants et confiseries avant de trouver notre hôtel situé dans les terres à une quinzaine de kilomètres et de repartir le lendemain matin vers de nouvelles aventures.

From San Simeon to Monterrey

Après cette visite rapide de Los Angeles, nous faisons route vers le nord en direction de San Francisco. En chemin, petite pause à Santa Barbara le temps de quelques heures. Partis de LA en fin de matinée, nous arrivons à Santa Barbara en fin d’après-midi, vive les bouchons sur l’autoroute !! Nous pensions faire un stop à Santa Barbara mais pas forcément y coucher, un peu difficile de trouver un hôtel en dernière minute pour un samedi soir, on a bien failli se retrouver sans rien.

Forcément, dès que je pense à Santa Barbara la ville, je pense à Santa Barbara la série et je chante la chanson 😉 (remerciez-moi de vous l’avoir mis dans la tête !)

C’est dingue comme partout ici et aux alentours la culture hispanique est présente. A Santa Barbara, les noms de rues sont en espagnols, le midi au fast food où nous nous sommes arrêtés déjeuner, la plupart des clients se parlaient en espagnol, même la végétation nous fait douter. Sommes-nous toujours aux USA ?

Santa Barbara

Après avoir trouvé un hôtel, nous partons en direction de la mission. Le bâtiment est superbe mais malheureusement nous n’en verrons pas l’intérieur, il vient de fermer.

Santa Barbara

Pour la petite histoire, la mission a été fondée en 1786, la construction de l’église achevée en 1820 puis elle fut détruite par le tremblement de terre de 1925 et enfin restaurée en 1927 et 1953.

Santa Barbara

Les couleurs des boiseries sont très sympas.

Santa Barbara

Quant à ce cactus, j’aurais voulu l’emporter avec moi, on dirait qu’il sort tout droit d’un film.

Santa Barbara

Jolie lumière en cette fin d’après-midi…

Santa Barbara

Après cette tentative de visite, nous retournons vers le centre ville et le bord de mer où nous avions aperçu un carrousel. Gaspard ayant passé une partie de la journée en voiture, on s’est dit qu’un petit tour de manège lui ferait plaisir.

Santa Barbara

Le carrousel ancien est magnifique, le soir il est fermé par de superbes verrières type fenêtres d’ateliers (comme on pourrait imaginer dans un loft), les panneaux vintages font leur effet et notre loustic est ravi.

Santa Barbara

Santa Barbara

Nous finissons la journée par un petit tour à la plage qui, pour tout vous dire, nous a un peu déçus. Ce n’était clairement pas la plus belle plage de notre séjour. Elle n’était pas très propre mais on a quand même regardé la mer, observé les oiseaux et joué au foot !

Santa Barbara

Santa Barbara

Le lendemain matin, avant de reprendre la route, nous petit-déjeunons dans un Starbucks de la rue principale. L’occasion de profiter de l’architecture typique de la ville et de lorgner sur les boutiques de décoration.

Santa Barbara

J’ai repéré pas moins de trois cinémas le long de la rue, tous « à l’ancienne », là encore on se croirait dans un film.

Santa Barbara

Quelques dernières photos d’une jolie église avant de nous diriger vers notre prochaine étape…Vous nous suivez ?

Santa Barbara

Après vous avoir fait découvrir Los Angeles côté ville, partons du côté plages avec une journée bien remplie entre Santa Monica et Venice Beach.

Dès notre arrivée à Santa Monica, nous nous dirigeons vers la plage, immense, en plein soleil et assez fréquentée. Comme il fait vraiment très chaud, on décide d’aller faire un tour sur le Pier.

Santa Monica - Venice Beach

Le Pier c’est ce ponton en bois avec une fête foraine dessus caractéristique des villes côtières américaine.

Celui de Santa Monica marque la fin de la mythique route 66 et forcément on y trouve un petit panneau commémoratif. Comme je le disais au-dessus, on y trouve une fête foraine et notre loustic a pu faire quelques attractions.

Santa Monica - Venice Beach

Ah les salles de jeux et les flippers…souvenirs de mes jeunes années…

Santa Monica - Venice Beach

Je suis fan des fêtes foraines, c’est quelque chose qui manque à Hong Kong, du coup on en a bien profité aux US 😉

Santa Monica - Venice Beach

On n’a pas fait de grande roue avec Gaspard mais un tour dans des petits avions !

Santa Monica - Venice Beach

Par contre, les barbes à papa en sac, je crois que je ne m’y ferai jamais ! Des barbes à papa, ça se fait à la demande, pas à l’avance !

Santa Monica - Venice Beach

Il y a de chouettes maisons en bord de plage…A les voir on se croirait presque dans une série américaine, vous vous souvenez quand Kelly dans Beverly Hills habitait une maison donnant sur la plage ? Ça ressemblait fortement à ça…

Santa Monica - Venice Beach

Pour déjeuner, nous avons testé une petite crêperie non loin de l’avenue piétonne « 3rd street promenade ». Les crêpes n’étaient vraiment pas extraordinaires…

La balade de long de la rue piétonne est sympa et pleine de possibilités de shopping !

L’architecture est très chouette et certaines boutiques sont superbes.

Santa Monica - Venice Beach

Comme notre loustic s’était endormi dans la poussette, nous avons décidé d’aller à pieds jusqu’à Venice Beach, aller-retour ça fait une bonne petite trotte. En chemin, on lorgne sur les bâtiments jouxtant la plage…et on entend parler français toutes les 15 secondes sans mentir, une véritable invasion !

Santa Monica - Venice Beach

Du côté de Venice, on trouve pas mal de street art, c’est très sympa. La partie « marché » est vraiment très touristique avec gadgets, souvenirs en tout genre, t-shirts, marijuana doctors qui peuvent vous faire une prescription après une simple consultation. Ce n’est pas la partie de la promenade que nous avons préférée.

Santa Monica - Venice Beach

Juste après, on retombe sur de très chouettes petites maisons dont on se contenterait bien…

Santa Monica - Venice Beach

Nous bifurquons ensuite vers l’intérieur pour aller admirer les canaux et surtout les magnifiques propriétés qui les bordent.

Santa Monica - Venice Beach

Pour les riverains, cela ne doit pas être très agréable de voir sans arrêt des touristes débouler avec leurs appareils photos mais bon c’est tellement joli…

Santa Monica - Venice Beach

Les reflets sur l’eau des canaux, les petits jardins et terrasses si joliment aménagés…

Santa Monica - Venice Beach

On se prend à imaginer la maison de nos rêves et à noter des idées déco dans un coin de nos têtes…

Santa Monica - Venice Beach

Demi tour, retour du côté de Santa Monica, petite pause sur la plage au pied de la cabane des sauveteurs…

Santa Monica - Venice Beach

Le soleil baisse doucement…

Santa Monica - Venice Beach

Les surfeurs se mettent à l’eau après leur journée de travail…

Santa Monica - Venice Beach

Et les palmiers se détachent dans le ciel tels des ombres chinoises.

Santa Monica - Venice Beach

La plage immense est quasi déserte…

Santa Monica - Venice Beach

Au loin, la fête foraine bat son plein dans un ciel orange…

Santa Monica - Venice Beach

C’est comme ça que j’imaginais Santa Monica en début de soirée…

Santa Monica - Venice Beach

Le long de la plage, tout le monde se côtoie à pieds, vélo, skate, rollers, sur des slack-lines installées un peu partout, certains se balancent au bout d’anneaux tels des artistes de cirque, le spectacle est partout…

Santa Monica - Venice Beach

Alors que le soleil continue inexorablement à descendre et que le ciel devient de plus en plus rouge, nous regagnons la ville pour un délicieux dîner avant de retrouver les bras de Morphée.

Santa Monica - Venice Beach