Un baptême ananas

Publié: 19 septembre 2017 dans Ca s'applaudit !!
Tags:, ,

Baptême Léa

Nous avons profité de rentrer en France pour les vacances d’été pour y célébrer le baptême de Léa. Ne me demandez pas comment j’en suis arrivée là mais je cherchais un thème pour la décoration du baptême et mon choix s’est porté sur les ananas. Grand bien m’en a pris car j’ai trouvé tout plein d’éléments de déco super sympas en ligne. Cet article va être bien rempli en images histoire de vous montrer un peu tout ça.

Baptême Léa

Baptême Léa

Ci-dessus, un aperçu de la table des enfants avec en centre de table un ananas nid d’abeille de chez Save the deco , des gobelets ananas et des pailles en papier du même endroit, des serviettes en papier ananas de chez Maisons du monde, des bonbons Sugus à l’ananas offerts par une copine de Hong Kong, les menus à motifs ananas (motifs trouvés sur Etsy) créés moi-meme sur Photoshop puis imprimés à Hong Kong et les petits sacs à dragées dont je vous reparlerai plus loin.

Baptême Léa

Sur la table des adultes, on retrouve les mêmes éléments avec en plus des marque-places aux mêmes motifs et en chemin de table des feuilles tropicales en papier de différentes formes et tailles de chez Save The Deco et également des ananas en bois de chez Typo.

Baptême Léa

Pour la déco lumineuse, j’avais trouvé cette guirlande chez Maisons du monde et sinon pour décorer la tente, j’avais commandé des pompons en papier chez Sky Lantern (malheureusement je n’ai pas pris assez de photos et soit on ne les voit pas soit les photos ne les mettent pas en valeur).

Baptême Léa

Baptême Léa

Baptême Léa

Sur la table de l’apéritif, nous avions installé un joli cadre de chez Maisons du monde et encore un ananas nid d’abeille. Les verrines ont été faites maison car celles du commerces reviennent à beaucoup plus cher. Nous avions fait faire le repas par un traiteur et la pièce montée par le pâtissier du village voisin.

Baptême Léa

Baptême Léa

Comme promis, je vous reparle des dragées et de leur contenant. J’ai fait faire les sacs ananas sur Etsy par Be Collective, les magnets chez Fotomax à Hong Kong, commandé les tatouages éphémères ananas sur Save The Deco, les petits sachets blancs sur Etsy chez Sheer Colors et acheté des dragées Médicis qui sont vraiment super bonnes. Tous les invités avaient l’air ravis de leurs petits cadeaux. Et bonus spécial, le parrain avait un magnet personnalisé rien que pour lui et la marraine un sac de chez lerecreshopdelfie.

Pour finir, quelques images de la reine du jour dans sa belle robe blanche.

Baptême Léa

Avec son parrain et sa marraine.

Baptême Léa

Avec marraine Alix.


Baptême Léa

Mademoiselle a été bien gâtée…

Baptême Léa

L’apéritif c’est pas mal 😉


Baptême Léa

Et enfin, Gaspard tout beau dans sa chemise blanche…


Baptême Léa

Publicités

Ma mamie Jeanine

Publié: 13 septembre 2017 dans Et bla bla bla...

Mamie Jeanine, Papi et Gaspard

Il y a presque deux mois, Mamie Jeanine nous a quittés, 3 jours avant le baptême de Léa, emportée par le cancer. Comme je l’avais fait il y a 9 ans pour Mamie Simone, je voulais lui rendre un homage sur ce blog. Le baptême, la fin des vacances en France, le manque de temps pour me poser, la fatigue du retour à Hong Kong avec le décalage horaire et les nuits hachées, la rentrée des classes et la reprise des activités et peut-être aussi la peur de ne pas trouver les bons mots comme ceux du texte lu par ma soeur lors de la cérémonie bref tout ça a fait que j’ai mis le temps…Et puis c’est le premier article après une très longue absence sur le blog mais finalement, le fait que le précédent soit à propos de St Jean de Monts tombe plutôt bien puisque c’est un endroit que Mamie aimait tant. J’espère aussi qu’écrire tout cela ici va m’aider à traverser cette épreuve car on ne peut pas dire que mon moral soit toujours au beau fixe en ce moment.

Mamie Jeanine, c’était une femme forte, dynamique, jeune dans sa tête, une grande dame comme me l’a dit un monsieur croisé récemment. Elle était généreuse, très généreuse, parfois même trop, amoureuse des belles et bonnes choses, passionnée d’orchidées et de fleurs en général, couturière hors pair, jardinière, joueuse de casino, acheteuse compulsive et très bonne cuisinière. Son clafoutis aux abricots, ses rousseroles, son foie gras sous toutes ses formes, ses bouchées à la reine, cuisses de grenouilles, escargots, gambas, homards, la fleur d’oranger dans les crêpes, les beignets de fleurs d’acacia et j’en passe resteront à jamais gravés dans nos papilles.

Mamie Jeanine Hong Kong

Mamie Jeanine aurait fait tout ce qu’elle pouvait pour faire plaisir à ses petites filles, elle nous laisse des tonnes et des tonnes de souvenirs que je ne peux pas tous énumérer…C’est elle qui m’a emmenée à mon premier concert de Patrick Bruel à La Rochelle le 18 juillet 1991, je la revois faire du ski sur les pistes de Chamrousse, aller vider les poches du tablier de papi pour que l’on donne à manger à nos cochons tirelires, nous donner des enveloppes à notre nom avec quelques billets pour nos anniversaires, fêtes, étrennes ou quand nous partions en vacances. J’ai en mémoire tous les souvenirs, babioles, vêtements pas toujours à notre goût qu’elle nous rapportait de ses voyages. Son dernier grand voyage, c’était pour nous rendre visite à Hong Kong et elle en aura gardé de formidables souvenirs dont ce week-end à Macao au Venetian : la chambre démesurée, les machines à sous par centaines et les côtes d’agneau de chez Morton’s.

Mamie Jeanine Macao

Et puis bien sûr, Mamie Jeanine, c’est les vacances à St Jean de Monts, les foires passées avec elle à vendre bonbons, barbes à papa et pêches à la ligne, les réveillons de Noël, l’ouverture des cadeaux le 25 au matin et toujours cette boite d’escargots Lanvin, la seule de l’année, que nous découvrions inlassablement tous les ans au pied du sapin…

Mamie Jeanine a eu la chance de connaitre ses 4 arrières petits-enfants qu’elle aimait tant. Léa est trop jeune, elle ne se souviendra pas mais elle aura la chance de pouvoir porter tous ces bijoux que Mamie lui a laissé. Gaspard a voulu garder quelques foulards qu’il trouvait jolis pour faire des nappes de pique-nique pour jouer à la dinette. Marius et Margot plus âgés auront plus de souvenirs et Margot pourra plus tard accrocher chez elle le lustre à pampilles de la chambre à coucher qui me faisait rêver quand j’étais enfant.

Partout dans la maison, on retrouve des souvenirs de notre enfance car Mamie Jeanine était une grande conservatrice (c’est peut-être pour ça que j’ai du mal à jeter des choses), nos boites de peinture dans l’armoire de la chambre, nos jouets dans la « chambre des filles » où il y aurait presque encore l’odeur des énormes sacs de chamallows qu’elle nous achetait et je suis sûre que nous découvrirons de nombreux trésors dans le buffet de la salle à manger : sûrement nos premiers dessins, des mèches de nos cheveux de bébé etc etc…

Et ce Jack in the music box vintage de chez Mattel qui fonctionnait encore récemment et qui a fait sursauter plusieurs générations d’enfants, rangé toujours à la même place et toujours prêt à être ressorti lors de notre prochain passage….

Bref, vous l’aurez compris, Mamie Jeanine était une Super Mamie et on aurait aimé trouver notre boîte d’escargots au pied du sapin encore quelques années…

Préparer les valises, remplir le coffre et prendre la route presqu’aussi chargés qu’il y a une trentaine d’années quand on partait pour un mois et demi (là ce n’est que 4 petits jours). Choisir de passer par les petites routes et trouver la route longue, arriver de nuit à plus de 23h, prendre la clé, ouvrir le volet, la porte-fenêtre et retrouver instantanément l’odeur de la maison, l’odeur de mon enfance et adolescence, se sentir bien…

Dormir dans le petit lit bien trop mou entourée de Gaspard et Léa et avoir hâte d’être au matin pour aller voir la mer.

St Jean de Monts - 2016

Retrouver mon bol, voir Tonton arriver pour le café et enfin monter jusqu’à la plage. Ouvrir la portière et sentir l’odeur de la mer, l’odeur de St Jean de Monts…Je crois que j’arriverais à la reconnaitre au milieu d’autres odeurs de mer.

Faire découvrir les grandes marées à Gaspard, la mer qui se retire loin loin loin mais qui vient aussi lécher les serviettes en remontant très haut. Patouiller dans le sable et construire des châteaux.

St Jean de Monts - 2016

Garder un oeil sur Léa qui trouve que les algues c’est vachement bon ! Initier Gaspard au bodyboard dans la mousse et réussir à se baigner dans l’eau un peu trop froide mais comme il y a des vagues c’est plus facile.

St Jean de Monts - 2016

Aller déguster le meilleur chichi du monde au Chichi Shop, regarder Gaspard faire des tours et des tours de mon manège et attraper la queue du Mickey, repenser au petit Papi tellement rigolo qui nous appelait « ses petits cocos », faire faire sa première pêche aux canards à Gaspard.

St Jean de Monts - 2016

Guetter le marchand de glace le soir pendant le diner et prendre la pose devant l’objectif d’un photographe de plage pour des clichés avec un air de déjà vu…(on revient 20 ans en arrière et on me met à la place de Gaspard…)

St Jean de Monts - 2016

Se gorger de ciel bleu, de sable doux, marcher dans les dunes, admirer les chars à voile…

St Jean de Monts - 2016

Vouloir rester un peu plus longtemps, mitrailler à tout va pour emporter des souvenirs avec soi et se dire qu’il faudra revenir avant 7 ans…

L’événement à ne pas manquer cet été, c’était Harmonic Motion à l’IFC. De début juillet jusqu’au 12 septembre, un gigantesque filet occupait l’atrium du centre commercial pour le plus grand plaisir des petits et des grands,

Ce filet, entièrement crocheté à la main par l’artiste Japonaise Toshiko Horiuchi MacAdam, a fait bien des heureux pendant les vacances. En plus d’être magnifique avec toutes ses couleurs chatoyantes, il était très ludique et même « sportif ». L’accès était gratuit mais il fallait réserver sa place au début par téléphone et par la suite sur internet. Et la réservation de la place n’était pas une mince affaire…les 1ers jours une seule ligne téléphonique saturée dès 9h du matin prenait les appels, puis ils ont augmenté jusqu’à avoir 4 lignes téléphoniques mais même comme ça c’était un vrai parcours du combattant pour réserver… Quant au site internet, c’était presque pire que d’essayer d’acheter des places pour un concert de U2… J’ai quand même eu beaucoup de chance (et beaucoup de patience aussi) et nous avons réussi à y aller deux fois.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre car vu du dessus le filet ressemblait un peu à un trampoline géant mais je n’avais aucune idée de comment on y grimpait. C’est une fois sur place que j’ai compris. Quand on est sous le filet, on peut entrer dans des poches crochetées par une ouverture et là il faut chercher une autre ouverture qui permet de grimper d’un cran jusqu’a ressortir tout en haut. Pour les enfants comme Gaspard, c’était vraiment génial, il grimpait là-dedans comme un petit singe et a fait un certain nombres de tours. Léa, elle a profité des grands poufs posés au sol et je l’ai aussi faite se balancer sur les boules qui pendaient du filet. De mon côté, je me suis aussi bien amusée mais pour tout vous dire, j’avais bien chaud et soif à la fin des 20 minutes règlementaires !

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

On a vraiment adoré Harmonic Motion et on regrette que l’installation ne soit pas restée plus longtemps à Hong Kong. Il semblerait que de telles installations permanentes existent dans des parcs au Japon. A étudier si jamais nous allions refaire un tour au Japon.

Harmonic Motion - IFC - Hong Kong

Dans un peu plus d’un mois c’est Halloween, dans trois mois c’est Noël mais c’est de Pâques que je vais vous parler. Non non je ne suis pas du tout décalée…

Fin mai, le 31 très exactement, Gaspard, Léa et moi sommes allés passer l’après-midi à Disneyland Hong Kong et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que les décorations de Pâques étaient encore installées (c’était le dernier jour en fait).

Il s’agissait de découvrir tous les oeufs de Pâques disséminés dans le parc.

Dès l’entrée dans le parc, j’ai vu Duffy, Shelly May et Gelatoni, Joie et Tristesse et Tic et Tac.

Hong Kong Disneyland

Sur Main Street USA, j’ai aussi très vite repéré Pluto, Dingo, Donald, Daisy, Mickey et Minnie ainsi que Mike et Sully. Mais j’ai loupé celui de Baymax.

Hong Kong Disneyland

Ensuite, nous avons croisé les 7 Nains, puis Dark Vador et les Stormtroopers, C3PO, R2D2 et BB8.

Hong Kong Disneyland

Dans Fantasyland, Alice, le chat et le lapin blanc étaient près du manège des tasses.

Hong Kong Disneyland

Le Chapelier Toqué, Tweedle Dee et Tweedle Dum étaient aussi de la partie ainsi que Bourriquet, Winnie l’Ourson et Porcinet. Il me manque Tigrou, Olaf, Maman Gourou et Petit Gourou, Mickey Apprenti Sorcier et la fée Clochette.

Hong Kong Disneyland

Dans Toy Story Land, la récolte fut bonne avec Lotso, les Aliens, Woody et Jessie.

Hong Kong Disneyland

Mais aussi Bayonne, Rex et Buzz. Là je les ai tous eus. A Mystic Point, j’ai trouvé Albert le Singe.

Hong Kong Disneyland

Ensuite du côté de Grizzly Gulch, Il y avait Rocky, Lucky le chien, Mother Lode et Nugget (j’avoue que je ne sais pas d’où ils viennent…).

Hong Kong Disneyland

Dans Adventureland, Simba, Timon et Pumba veillaient sur l’entrée du spectacle du Roi Lion mais je n’ai malheureusement pas réussi à trouver Nemo et Dory.

Hong Kong Disneyland

Pas mal quand même comme récolte ! J’ai bien aimé chercher les oeufs, il faut vraiment regarder partout pour ne pas les louper !

Pour finir quelques photos de Main Street en fin d’après-midi, les couleurs étaient magnifiques et puis un morceau du char de Lilo et Stitch et Gaspard et Léa qui prennent la pose.

Hong Kong Disneyland

Hong Kong Disneyland

Depuis on y est retournés, on a rencontré Chewbacca et R2D2 et on a vu la magnifique parade de nuit que je vous montrerai en vidéo (quand j’aurai fait un joli montage).

Après Hawaii, Los Angeles, San Francisco, New York, Orlando et les Bahamas, voici venue la fin du voyage. Dernières destinations avant de rejoindre Hong Kong : Londres et la France.

A Londres, ce fut rapide mais fort sympathique. Le plaisir de déguster un smoothie chez Giraffe, les mythiques cabines téléphoniques rouges, se promener du côté de Neal’s Yard et Covent Garden…

Tour du monde en 50 jours

La découverte de la boutique Liberty, les lanternes de Chinatown, un tour de balançoire au parc, un diner avec les copines anciennes expats à Hong Kong et la magnifique gare de St Pancras…

Tour du monde en 50 jours

En France, on profite de la fin de l’été pour prendre un bon bol d’air pur, ramasser les tomates du jardin avec Mamie, jouer au foot, à la dinette, faire du toboggan…

Tour du monde en 50 jours

On lit des histoires, construit des châteaux, découvre la pétanque et surtout on prend une bonne ration de câlins avec les cousins pour tenir jusqu’au prochain retour.

Tour du monde en 50 jours

En Bretagne, on joue aux surfeurs et on essaie le stand up paddle de Tonton, on prend aussi une bonne dose des cousines…

Tour du monde en 50 jours

On câline Mamie, trouve que la couleur de l’eau à St Malo n’est pas si mal non plus et profite des derniers instants de ce fabuleux voyage.

Tour du monde en 50 jours

50 jours plus tard, on a vu des tas d’endroits tous plus magnifiques les uns que les autres, on a des images plein la tête et on reprend l’avion pour Hong Kong où nous attendent d’autres aventures.

Me revoilà après une longue pause de plus de 2 mois…Je reprends le récit de notre tour du monde, il restera un seul article après celui-ci.

On approche de la fin du voyage, nous quittons les USA pour un court séjour de 2 jours aux Bahamas. Les Bahamas, j’en rêvais depuis un moment et encore plus après avoir vu les photos de Cachemire et Soie au Club Med de Colombus Island. Malheureusement celui-ci était fermé lors de notre passage et comme notre séjour était très court nous n’avons pas pu aller bien loin et sommes restés juste à côté de Nassau à Atlantis sur Paradise Island.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Atlantis est un immense complexe avec plusieurs hôtels, plusieurs plages, des piscines à gogo, des aquariums et un parc aquatique. Depuis notre chambre, nous avions une belle vue sur les palmiers et la mer.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Nous avons exploré l’ensemble à pieds, il est très agréable de s’y promener et l’ambiance peut-être complètement différente d’un hôtel à l’autre.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

La visite des aquariums est un chouette moment, on est dans un espace souterrain à la découverte de la cité perdue d’Atlantis, la deco est au top et les poissons magnifiques.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

L’endroit est impeccable, la végétation luxuriante, un bémol quand même : beaucoup de monde autour de la piscine principale.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Côté parc aquatique, on s’en donne à coeur joie avec les toboggan divers et variés et un espace de jeux adapté pour les plus petits. A noter : le parcours sur la rivière avec les bouées est par contre un peu trop remuant avec un enfant de 2 ans et demi.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Côté plages, rien à redire, sable blanc et eau turquoise, c’est bien le paradis…

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Nous sommes également allés nous promener du côté de la marina, c’était vraiment mignon toutes ces petites maisons aux couleurs pastels.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Le contraste était assez saisissant avec les grandes tours d’Atlantis.

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Et puis la bonne surprise de ce séjour, c’est qu’il a été prolongé de 2 nuits, le tout aux frais de la princesse 😉 Et oui, notre avion a eu un problème technique et nous n’avons pu partir pendant 2 jours d’affilés. Inutile de vous dire que nous étions ravis de prolonger un peu les vacances au paradis contrairement à certaines personnes qui avaient des impératifs et devaient absolument rentrer.

Le 1er jour, nous l’avons passé au Hilton de Nassau, ambiance très relax, sable fin, eau transparente et sans une vague…

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Gaspard a bien apprécié les transats 😉

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

Le 2eme jour, de retour à Atlantis mais dans un autre hôtel, on s’est baignés jusqu’à la dernière minute histoire de savourer les derniers moments de ce beau séjour…

Tour du Monde 2014 - Bahamas - Atlantis

On s’est dit « jamais deux sans trois » mais non notre avion est bien parti, destination Londres pour moins de 24h d’escale avant de rejoindre la France.