Avant que 2 ans ne soient écoulés depuis notre tour du monde express, il serait temps que je continue le récit de nos aventures. Le dernier épisode se passait à New York. Après un vol New York – Orlando, nous arrivons à Disneyworld, le moment que Gaspard attendait tant !

Pour la première partie de notre séjour chez Mickey, nous avons choisi le Animal Kingdom Lodge. Nous récupérons nos Magic Bands (qui permettent de tout faire à Disneyworld), découvrons notre chambre pleine de petites attentions avec sur le lit des serviettes pliées en forme de tete de Mickey et admirons les animaux depuis notre balcon. Gaspard est fasciné par les girafes qui grignotent les feuilles d’arbre.

Disney Animal Kingdom

Le lendemain matin, nous partons à la découverte du parc Animal Kingdom dans lequel nous avons la chance d’entrer avant l’heure d’ouverture officielle puisque pour bien commencer le séjour, nous avons réservé un petit déjeuner avec les personnages à l’intérieur du parc.

Disney Animal Kingdom

Le petit-déjeuner se situe dans la partie Africaine du parc au restaurant Tusker House. En chemin, nous découvrons les magnifique décors et tous les petits détails qui font qu’on s’y croirait vraiment.

Disney Animal Kingdom

Le petit-déjeuner donne bien entendu lieu à quelques photos souvenirs avec Dingo, Donald, Mickey etc…

Disney Animal Kingdom

La partie Asiatique du parc est magnifique, les drapeaux de prières colorés et délavés flottent au vent, on ne peut s’empêcher de penser à notre trek au Népal.

Disney Animal Kingdom

Coté attractions, Expédition Everest est l’attraction à sensations fortes. Bien entendu, Gaspard est encore trop petit pour en profiter et nous découvrons donc les joies du « rider switch ». Toute la famille se présente dans la file d’attente, le premier adulte à profiter de l’attraction obtient alors un ticket spécial, il fait la queue, à la sortie de l’attraction, il donne le ticket au 2eme adulte qui peut alors monter dans l’attraction sans faire la queue. C’est super pour toutes les attractions ne convenant pas aux enfants les plus jeunes.

Disney Animal Kingdom

Pour se remettre de ses sensations fortes, nous avons assisté au spectacle musical « Finding Nemo », très joli, coloré et les costumes sont vraiment magnifiques.

Disney Animal Kingdom

Bienvenue ensuite chez les Dinosaures ! Un petit tour de Triceratop Spin (l’équivalent de Dumbo version dinosaure), des photos avec Pluto et Dingo paléontologues et un tour dans l’aire de jeux spéciale dinosaures avec des toboggans, une chouette voiture, des os à toucher…

Disney Animal Kingdom

Disney Animal Kingdom

Pour finir, nous avons fait un petit safari pour partir à la découverte des animaux.

Disney Animal Kingdom

Il y a pas mal d’attractions que nous n’avons pas eu le temps de faire ou que nous n’avons pas faites car Gaspard était trop petit (l’occasion de revenir un jour 😉 ). Mais nous avons trouvé le parc extrêmement bien arrangé et intéressant car on peut découvrir plein de choses sur les animaux.

Séance photo Ivan Franchet

Je vous en avais parlé en janvier, nous sommes en mai, il serait enfin temps de vous montrer le résultat de notre séance photo du mois de décembre. Au lendemain de notre retour en France pour les vacances de Noel, c’est avec Ivan Franchet que nous avons immortalisé les deux mois de Léa. Si vous vous souvenez, on avait déjà fait avec Ivan des photos de Gaspard bébé, vous pouvez également revoir les nombreux articles sur notre mariage au cirque et notre séance en famille quand Gaspard avait 2 ans et demi. Cette fois-ci, c’était une séance photos maman-enfants puisque Benoit n’a pu nous rejoindre qu’une semaine plus tard.

Je vous laisse avec une sélection de mes images préférées.

Nous avons d’abord fait quelques photos de Léa avec sa baguette étoilée en tricotin.

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Puis des photos toutes les deux, avec la fatigue du voyage et le décalage horaire, la demoiselle avait besoin d’être câlinée.

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Gaspard a ensuite eu droit de rencontrer l’objectif d’Ivan. J’aime beaucoup ces photos où il joue…

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Puis est venu le moment du câlin frère-soeur…

Séance photo Ivan Franchet

Et enfin quelques photos tous les trois…

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

Séance photo Ivan Franchet

On remet ça quand Léa marche ?

Comme je vous le disais vendredi, j’ai encore quelques oeuvres d’Art Basel à vous montrer. Je commence par les oeuvres préférées de Gaspard : ce tissage en bandes de tissu et le petit tableau avec le dinosaure. Quant à moi, j’ai trouvé la sculpture du manteau qui tient debout tout seul assez rigolote.

Art Basel Hong Kong 2016

Au gré de nos promenades dans les allées, nous découvrons  le bateau en aluminium de Julian Opie, les fils de Do Ho Suh dont le travail m’a bien impressionnée, le tableau bleu de Shirazeh Houshiary et les petits papiers enroulés de Jane Lee.

Art Basel Hong Kong 2016

Plus loin, on retrouve des noms bien connus comme Miro et Keith Haring. Gaspard a bien reconnu la Statue de La Liberté. On découvre les taches de Francisca Sutil et le bonhomme rigolo de Kenny Scharf.

Art Basel Hong Kong 2016

Gaspard a beaucoup aimé les ballons verts, j’ai apprécié les taches d’Elizabeth Neel et beaucoup aimé les tableaux de Tim Maguire (dommage qu’ils aient été sous verre car les reflets ont gaché mes photos).

Art Basel Hong Kong 2016

L’installation de Tromarama était assez impressionnante et j’aurais bien emporté avec moi les « coussins » de céramique.

Art Basel Hong Kong 2016

Les installations diverses et variées se succèdent…

Art Basel Hong Kong 2016

Les toiles « démontées » de Masato Kobayashi étaient assez originales, la douche de Charles Avery également et vous reconnaitrez sans doute Keith Haring sur la dernière photo.

Art Basel Hong Kong 2016

Petit coup de coeur pour le rond bleu de Ricardo Beretta. Les boites peintes sont d’Elisabeth Vary.

Art Basel Hong Kong 2016

Art Basel Hong Kong 2016

Pour finir une installation originale de Wan Lee avec cet ensemble de perruques.

Art Basel Hong Kong 2016

Voilà c’est tout pour ma visite d’Art Basel. Rendez-vous dans quelques semaines pour un compte-rendu de la Affordable Art Fair !

Il y a déjà presque un mois avait lieu à Hong Kong, Art Basel, la grande foire de l’art. Avant la prochaine, la Affordable Art Fair dans quelques semaines, il serait temps que je vous montre mes coups de coeur.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ces oeuvres lumineuses de David Batchelor surtout celle de gauche avec les carrés et rectangles. Malheureusement, son prix à 35 000 livres sterling n’était pas du tout dans notre budget !

Art Basel Hong Kong 2016

J’ai également bien aimé ces « coussins » en bois, lin, laque et huile de Su Xiaobai mais bon ce n’est pas facile à exposer chez soi.

Art Basel Hong Kong 2016

Les papiers Coréens pliés et collés de Chun Kwang Young forment des oeuvres en volume vraiment très sympas. Elles existent en plusieurs couleurs, j’aime beaucoup.

Art Basel Hong Kong 2016

Sur la photo ci-dessous, on trouve donc une version bleue et une version rouge de Chun Kwang Young, le tableau dans les tons de rose est de Uwe Kowski et l’ours et ses bandages de Adeel Uz Zafar. Quant au néon je suis fan mais le nom de l’artiste m’a échappé.

Art Basel Hong Kong 2016

Là encore j’ai oublié de noter les noms des artistes mais ai bien aimé le travail en transparence des deux tableaux du haut et l’étoile de celui du bas.

Art Basel Hong Kong 2016

Cette sculpture de « boules de crystal » était assez hypnotisante mais qui a la place d’installer ça chez lui ?

Art Basel Hong Kong 2016

Les oeuvres de Jim Lambie en sacs de pommes de terre et mousse ainsi que les énormes cubes en confettis étaient assez ludiques.

Art Basel Hong Kong 2016

Encore des néons et oeuvres lumineuses ! Pour les caractères chinois, aucune idée de leur signification et je n’ai encore une fois pas le nom de l’artiste. L’oeuvre en néons tordus est de Keith Sonnier, les circuits imprimés avec les chiffres lumineux qui clignotent est de Tatsuo Miyajima et l’immense tableau de Murakami.

Art Basel Hong Kong 2016

Pour finir, les oeuvres originales d’Evan Nesbit où la peinture appliquée en plus ou moins grande quantité sur le tableau ressort à travers une toile posée par dessus.

Art Basel Hong Kong 2016

Voilà pour aujourd’hui. J’ai quelques autres oeuvres à vous montrer une prochaine fois. Quelles sont vos préférées ?

La semaine dernière, histoire de faire venir le printemps qui tarde à pointer le bout de son nez cette année, je suis allée faire une petite visite au Hong Kong Flower Show à Victoria Park. Cette année, j’ai été moins impressionnée par les réalisations géantes en fleurs, j’ai meme l’impression qu’il y en avait moins que les années précédentes mais j’aime toujours autant les compositions florales réalisées par différents clubs, associations et écoles d’art floral.

Suivez-moi, c’est parti pour une visite haute en fleurs et en couleurs !

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Hong Kong Flower Show 2016

Depuis hier et jusqu’au 4 avril, la Fondation HOCA présente une exposition de l’artiste Portugais Vhils sur le toit de l’embarcadère de ferry numéro 4 à Central. Je suis allée m’y promener hier après-midi et en suis repartie conquise !

L’exposition est installée dans un genre de grande tente disposée sur le toit du Pier 4 et on y accède par un escalier (si vous y allez, ne faites pas comme moi, laissez la poussette a la maison!) et on peut visiter différentes salles pour découvrir les oeuvres de Vhils réalisées sur une multitude de supports.

Les deux portraits ci-dessous sont sculptés dans du polystyrène, c’est vraiment impressionnant de finesse et de détails.

Debris by Vhils @ Hong Kong

Pour celui-ci, le matériau utilisé a l’air de plus ressembler à du béton.

Debris by Vhils @ Hong Kong

La deuxième salle présente une galerie de portraits gravés sur des portes en bois, ils sont vraiment magnifiques !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Ensuite, nous découvrons un travail sur des plaques de métal assemblées entre elle sur lesquelles Vhils a exprimé sa créativité en utilisant des produits corrosifs qui ont attaqué le métal.

Debris by Vhils @ Hong Kong

Une nouvelle salle présente des oeuvres réalisées en imprimant à l’eau de javel sur un papier recouvert de peinture. Le résultat est bluffant !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Encore un autre média dans la pièce suivante, puisqu’ici les portraits sont gravés sur des murs d’affiches collées les unes sur les autres. Vhils recouvre la surface de peinture blanche et ensuite il gratte, grave et découvre les affiches cachées…

Debris by Vhils @ Hong Kong

La salle suivante m’a hypnotisée…elle est constituée d’un mur d’écrans recouverts de pochoirs. Ces écrans diffusent des programmes télévisés, des clips trouvés sur internet et des films tournés à Hong Kong. J’ai adoré !

Debris by Vhils @ Hong Kong

On continue avec un mur gravé « invisible »…

Debris by Vhils @ Hong Kong

Et pour finir, à l’extérieur, on trouve une installation de néons donnant sur la baie. Vous pouvez voir le temps magnifique que nous avions hier !

Debris by Vhils @ Hong Kong

Je ne connaissais pas le travail de Vhils, j’ai découvert ça hier et j’ai vraiment beaucoup apprécié. Si vous etes à Hong Kong, n’hésitez pas à y faire un tour, sinon j’espère que vous avez apprécié la visite.

Oooops il etait moins une mais on a jusqu’au 31 janvier parait-il pour souhaiter la bonne année donc voilà bonne année à toutes et à tous ! 

Nous avons fini 2015 et commencé 2016 par un séjour en France, une séance photo avec les enfants (sans le papa qui n’a pu rentrer aussi tôt que nous), Noël a rimé avec famille, bons repas et tonnes de cadeaux, le nouvel an avec ski, délicieux hamburgers et une première médaille de l’ESF pour Gaspard. 

Janvier s’est poursuivi par un séjour express à Paris, des repas avec les amis, une belle rencontre avec la petite A. au son de l’accordéon (vengeance il y aura…), deux semaines à Hong Kong avec ma maman, des spectacles pour enfants, une visite au grand Bouddha, une autre à Disneyland Hong Kong, le crochetage d’un bonnet de Yoda, une lutte acharnée contre les cafards, les premières journées complètes à l’école pour Gaspard et donc les premières lunch box à préparer, des sourires et gazouillis de Léa, des tentatives de retournement…

On ne sait pas de quoi le reste de l’année sera fait mais il devrait y avoir du ski au Japon et quelques jours au Vietnam…

La bonne résolution de cette nouvelle année était d’être plus présente sur le blog que l’année dernière…on ne peut pas dire que je commence bien… J’essaie de me rattraper en février ?