Cinq jours a Bohol – Episode 3

Publié: 19 janvier 2009 dans Et si on partait voir du pays ?
Vendredi 2 janvier, mauvaise nuit pour Benoit, douleur intense, il décide de ne pas venir pour l’excursion. Je pars donc avec Saké et Christelle, deux tricycles nous attendent pour nous emmener à Alona Beach jusqu’au centre de plongée. Les plongeurs s’équipent, nous partons acheter le déjeuner et montons à bord d’un bateau "araignée" destination Balicasag !
 

Bohol-nouvelan-09 204

Le temps n’est pas au beau fixe, ça remue un peu et j’ai peur de ne pas voir grand chose en snorkelling. Mais en fait, ça va, le skipper m’emmène au niveau de la réserve protégée et c’est plus calme que ce que je pensais. Saké et Christelle font deux plongées, je fais deux sessions de snorkelling. Et que vois-je ? De jolis fonds colorés, des jolis poissons et même plein de Némos !!!
 
Bohol-nouvelan-09 160 Bohol-nouvelan-09 161
Bohol-nouvelan-09 176 Bohol-nouvelan-09 195
Bohol-nouvelan-09 232 Bohol-nouvelan-09 273
 
Le retour fut assez mouvementé (mais pas autant que lors de notre jonque du mois de septembre) et nous nous sommes bien fais doucher par les paquets de mer qui nous arrivaient dessus.
 
Bohol-nouvelan-09 208 Bohol-nouvelan-09 309
 
Retour à l’hôtel où nous retrouvons Benoit qui envisage très sérieusement d’écourter ses vacances et de rentrer à Hong Kong.
Après discussions, nous convenons d’aller consulter un médecin aux urgences de l’hôpital communautaire Ramiro de Tagbilaran. C’est là que l’aventure commence !!!
 
Malheureusement, je n’ai pas de photos à vous montrer.
Arrivés à l’hôpital, on nous montre la voie des urgences, j’entre en premier, voit une femme à qui l’on prend la tension dans l’entrée et un peu plus loin, du sang par terre, et un homme à qui l’on est en train de recoudre le crâne dans le couloir…ça commence bien !!!
Nous avançons et allons nous asseoir sur un banc un peu plus loin. Après quelques minutes d’attente, une infirmière s’approche, demande à Benoit ce qu’il a et commence à prendre sa température (axillaire je précise avec un thermomètre qui n’avait pas forcément l’air très propre), sa tension et son poul. Elle nous indique qu’un médecin va venir nous voir. Le médecin, probablement un interne, il est vêtu d’un "pyjama" bleu et de tongs !!, arrive, il examine la cheville de Benoit et nous dit qu’ils vont lui faire une radio. 
 
Nous attendons en observant les alentours…le "recousage" est toujours en cours, à priori l’homme est tombé de son toit et sa femme et ses enfants suivent l’opération de près ou si ce ne sont pas eux, il y a des spectateurs!, le sol n’est pas très reluisant, il y a des mouches et des moustiques, l’entrée des urgences est quasiment sur la rue où la circulation est assez intense (on imagine assez bien que les gaz d’échappement peuvent pénétrer dans le couloir), bref le niveau d’hygiène est tel que ça ne donne pas très envie de rester et encore moins envie d’avoir une quelconque piqûre…
 
Au bout d’un petit moment, l’infirmière revient et m’indique la procédure à suivre: aller aux admissions et présenter le papier qu’elle me donne, aller à la radiologie, retourner aux admissions payer et retourner à la radiologie confirmer que j’ai payé. Je suis très attentivement ses instructions et suis surprise par le prix de la radio…allez-y, devinez ? Rien à voir avec les prix de Hong Kong, à Tagbilaran, une radio de la cheville coûte moins de 6 euros !!!
 
Une fois que j’ai fini mon petit tour, on patiente encore 5 minutes et le radiologue arrive. Il farfouille quelques minutes dans la salle, appelle Benoit, ne prend même pas la peine de fermer la porte, l’installe à l’aide des instructions qu’il a sur un poster accroché au mur, lit le manuel d’utilisation de la machine (véridique, benoit témoigne) et prend la radio ! Il va ensuite la développer et le médecin revient.
Bilan: rien de cassé, tout est en place, ça doit être une tendinite, il faut du repos. Il va faire une ordonnance qui ressemble à tout sauf à une ordonnance, je retourne faire un tour aux admissions pour régler la consultation du médecin qui elle a coûté, accrochez-vous, la modique somme de même pas 2,50 euros !! et passe par la pharmacie régler et récupérer les médicaments c’est ce qui nous aura coûté le plus cher 13,50 euros en plus du transport pour venir et retourner à l’hôtel.
 

IMG_5606

A l’hôtel, nous retrouvons Saké et Christelle pour leur raconter nos aventures, dinons et finissons la soirée autour d’un petit scrabble avant d’aller se coucher pas trop tard car c’est pas le tout mais demain à 5h50, nous avons rendez-vous avec les dauphins !!
PS: Toujours plus de photos dans l’album Bohol a partir de demain soir car la il se fait tard…
 

Publicités
commentaires
  1. La Fille de la Modena dit :

    Quelle aventure !!! Et comment va cette cheville ???

  2. Karine dit :

    On veut des photos ! on veut des photos !

  3. nadia.johann dit :

    je crois qu’a ta place j’aurai couru tres vite en prenant benoit sur ton dos!!!mais j’ai aussi une grande envi dans rire!!bon retablissement pour sa cheville.

  4. Ben et Ju dit :

    La Fille de la Modena: la cheville va mieux mais n’est pas encore completement degonflee et Benoit ne peut pas marcher tres longtemps pour l’instant.Karine: ca y est, c’est en ligne !!Nadia: en effet, j’avais moi aussi bien envie de rigoler meme si au fond ce n’etait pas tres drole !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s