Une jonque mouvementee

Publié: 28 septembre 2008 dans Hong Kong City of Life
 
J’ai plein de choses concernant Hong Kong a vous raconter mais ce matin, la journee d’hier l’emporte sur le reste, mes articles ne seront donc pas dans l’ordre chronologique.
Tout a commence debut septembre quand nous avons recu un email de Sake et Christelle: "Nous sommes invites sur une jonque le samedi 27 septembre, il reste de la place, ca vous dit ? "
Une jonque !! Bien sur que ca nous dit, on ne va pas laisser passer ca !
C’est ainsi qu’hier matin nous avions rendez-vous a 9h au Marina Club d’Aberdeen pour le depart. Temps superbe, la journee commence bien. Nous retrouvons nos compagnons pour la journee, nous sommes 11 et nous dirigeons vers la jonque. On s’attendait a une jonque en bois mais non, rien de tout ca, il s’agit d’un superbe bateau en composite.
 
Sake et Christelle Porte conteneurs Jonque
 
C’est parti en direction de Tai Long Wan, les discussions vont bon train, nous faisons connaissance, nous croisons plein de porte-conteneurs et puis on commence a trouver que la mer est un peu agitee…jusqu’a ce que nous soyons plusieurs a prendre des pilules contre le mal de mer et que je finisse par aller m’isoler sur un des cotes du bateau…
 

Je suis malade...

 
Arrives a Tai Long Wan, nous voulons utiliser le speed boat pour emporter le pique-nique jusqu’a la plage, dejeuner la-bas et y passer l’apres-midi mais notre skipper nous dit que c’est impossible en raison des vagues assez puissantes au bord…
 

Tai Long Wan

 
Nous decidons alors de nous baigner, un groupe nage jusqu’a la plage et revient, ca sera un peu dur d’emporter le pique-nique sur la planche, il risque de se retrouver a l’eau…C’est alors que notre skipper suggere de repartir pour une heure de navigation et de nous emmener sur une plage qui sera bien au calme plus proche de Sai Kung. C’est donc reparti pour une heure de tangage et mal de mer…
Nous arrivons enfin au calme, pique-niquons sur le bateau (je me remets doucement) et nous dirigeons vers la plage pour quelques parties de beach-volley pour certains, baignade pour d’autres tandis que quelques-uns preferent lezarder sur le bateau.
 
Un petit beach volley A l'eau La plage
 
Avant de repartir, les deux plus temeraires: Christelle et Claudio s’essaient au ski-nautique ! Christelle est vraiment tres forte surtout qu’il commence a y avoir pas mal de vagues.
 
Ca file... Parfait !!!
 
Vient donc le moment de repartir dans une mer qui promet d’etre agitee…et la, pas le temps d’avoir le mal de mer…notre skipper est tres prudent, n’avance pas vite mais cela ne nous empeche pas d’avoir quelques grosses frayeurs…il y a des creux enormes…4 a 5m et le bateau gite dangereusement…plusieurs fois, j’ai peur que nous ne chavirions…tout le monde est assez tendu…nous suggerons meme au skipper de s’arreter dans une baie abritee mais il nous dit que ca va aller, qu’il faut juste eviter de bouger pour garder l’equilibre du bateau. Nous nous accrochons fermement et attendons inquiets…jusqu’a ce qu’une alarme sonore se declenche et qu’une odeur de brule se fasse sentir, nous ne tournons plus que sur un moteur dans cette mer dechainee ! et sur le cote, des iles au cotes rocailleuses se feraient un plaisir de nous broyer hache-menu…Nous sentons le skipper de plus en plus tendu…il reussit a nous conduire jusqu’a Clearwater Bay ou nous sommes moins malmenes par la mer et la il enfile le masque et part regarder le moteur. La nouvelle tombe, une courroie est cassee, c’est sur il n’y a plus qu’un seul moteur… Nous ne pensons qu’a une chose, c’est s’arreter dans un port et rentrer a pieds, en bus ou en taxi mais pas en bateau ! Personne ne veut revivre ces instants de doute ou l’on ne sait pas si on va se retourner ou revenir a plat…et la le skipper nous annonce qu’il nous laisse au petit port que l’on voit la-bas… nous sommes tous bien soulages d’arriver sur la terre ferme et c’est avec stupeur que nous le voyons repartir avec un seul moteur…j’espere qu’il est bien rentre…
 
Sains et saufs... Contents d'etre arrives
Le village Le port
 
Nous voila donc au village de Po Toi O, village de pecheurs assez pittoresque. Nous trouvons un minibus vert qui nous ramene a la civilisation et nous dirigeons ensuite chacun chez soi pour se remettre de nos emotions…
 
En attendant le bus ...on se rememore nos emotions
Dans le minibus Arrives au metro
 
Ce fut une journee riche en emotions assez differente de la premiere jonque mais tout de meme sympathique!
 

Publicités
commentaires
  1. Stephanie dit :

    Les gens n’imaginent pas à quel point notre vie à HK est dangereuse et tous les risques qu’on doit prendre pour préparer tous ces billets! 😉

  2. Ben et Ju dit :

    Je t’avoue que je m’en serai bien passee de ce risque la…j’ai vraiment cru qu’on allait se retourner…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s